La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio
La Lettre Pro de la Radio La Lettre Pro de la Radio
La Lettre Pro de la Radio & des Médias

Le MAG 114 - RadioTour : cap au Sud

Rédigé par le Jeudi 26 Septembre 2019 à 08:00 | modifié le Jeudi 26 Septembre 2019 à 08:00



26 septembre : prenons de la hauteur. Depuis le balcon de Notre-Dame de la Garde, comme depuis celui de Médiamétrie, on découvre que le Sud-Est est la région où l’adhésion au média radio est l’une des moins fortes de France. L’audience cumulée ne dépasse pas les 74%. Autrement dit : plus d’un habitant sur quatre n’écoute pas la radio. Et en Corse, c’est encore pire.


hilippe Muller informe chaque jour les auditeurs de Cannes Radio. © D.R.
hilippe Muller informe chaque jour les auditeurs de Cannes Radio. © D.R.

Les résultats du sondage Médialocales dévoilés par Médiamétrie le 25 juillet dernier sont sans appel. Sur la période septembre 2018-juin 2019, l’audience de la radio en Provence-Alpes-Côte d’Azur (nouvelle région Sud) plafonne à 73,9%. C’est presque 10 points en dessous de la région leader, Pays de la Loire, où le média radio attire 83% des habitants de 13 ans et plus.
En Corse, les résultats sont encore plus bas : 71,1%. Pour ce qui est de la durée d’écoute, elle est de 2h37 en région Sud, 2h32 sur l’île de Beauté. On est bien loin du record national qui revient aux habitants des Hauts-de-France, à l’écoute presque 3h chaque jour (2h59).


8 départements, 141 radios, 924 fréquences FM

La région Sud (Alpes-de-Haute-Provence, Hautes-Alpes, Alpes-Maritimes, Bouches-du-Rhône, Var, Vaucluse) compte 99 radios (663 fréquences), dont 38 associatives, 18 radios locales ou régionales de catégorie B et 11 radios de catégorie C proposant un programme local. Parmi elles, deux particularités : Chérie FM Étang de Berre ou NRJ Saint-Tropez qui sont détenues par des titulaires indépendants. 
La Corse dispose de 42 radios différentes (261 fréquences), dont 8 associatives, 4 locales privées et 8 radios nationales ayant un décrochage local. Sur l’île de Beauté, aussi, Chérie FM Corse et Chérie FM Ajaccio, NRJ Corse et NRJ Ajaccio ont la particularité d’appartenir à des titulaires indépendants. Il y a même trois cas de figure : les radios qui appartiennent au réseau, celles gérées par une société indépendante ou une association et celles détenues par une société dans laquelle le réseau détient la majorité des parts.

L’audience dans les grandes lignes

Sur la période septembre 2018-juin 2019, l’audience globale de la radio en PACA est en baisse. 73,9% des 13 ans et plus déclarent écouter la radio, selon le sondage Médialocales. Sur la vague précédente, ils étaient 76,4%. Sur la saison, la radio a perdu plus de 100 000 auditeurs.
Pour autant, la durée d’écoute reste stable, 2h40 en 2017-2018 contre 2h37 en 2018-2019. Globalement, les radios généralistes, musicales, commerciales privées et de service public voient leur audience baisser, au profit des programmes locaux (Cannes Radio (06) +1,4 pt, Alpes 1 (05) +2,7 pts), thématiques (Rire et Chansons +1,7 pt et Jazz Radio +2,6 pts à Aix-en-Provence) et des radios associatives (RAJE (84) +0,9 pt) qui gagnent aussi 13 minutes quotidiennes de DEA (1h43 vs 1h30). 

En Corse en revanche, l’audience globale est en hausse (71,1% sur la période septembre 2018-juin 2019, contre 68,3% sur la saison précédente), mais la durée d’écoute dégringole : 2h32 par jour contre 2h58. 26 minutes en moins par jour : c’est considérable. Sur la typologie de radios, on remarque que seuls les programmes musicaux accusent une légère perte (40,5%, -0,8%) et que les radios associatives enregistrent une audience proche de zéro. En revanche, tous les autres programmes sont en hausse : thématiques +3,4%, service public +3,2%, programmes locaux +2,4%, généralistes +2,2%, radios privées commerciales +1,6%. À Ajaccio, France Info enregistre la plus forte progression (+6 pts), Fun Radio (+4,1 pts) et Mouv’ (+4 pts). À Bastia, Fun Radio tire son épingle du jeu (6,3 pts), NRJ (3,8 pts).

Le RadioTour à Marseille

Le 26 septembre, le RadioTour fait étape dans la cité phocéenne pour y rencontrer les acteurs de l’industrie radio du Sud-Est autour de deux grands axes : l’audience locale et la proximité. Parmi les intervenants : Jean-Emmanuel Casalta, directeur du réseau France Bleu, sur la diffusion sur France 3 des matinales radio ; Christian Sègui (RFM Provence) et Thierry Debard (Radio Maritima) autour des atouts de la radio locale ; Maxime Gallice, fondateur et directeur de Radio Imagine qui fête ses 10 ans ; Sébastien Pesqué, directeur associé de CI Média, première régie publicitaire indépendante sur la région Sud ; Guy Detrousselle (Médiamétrie) sur l’audience dans le Sud-Est ; Michel Colin (Mediatic Conseils), sur les nouvelles sources de revenus… Le RadioTour est un événement gratuit pour les professionnels de la radio. Rendez-vous de 8h30 à 17h, à l’hôtel Mercure Marseille Centre Vieux-Port.



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 17 Octobre 2019 - 12:00 Majelan : un podcast avec Maïtena Biraben