La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio
La Lettre Pro de la Radio La Lettre Pro de la Radio

La Lettre Pro de la Radio & des Médias


La proximité, aussi, au Québec €



Tanya Beaumont, présidente de l'ARCQ, lors de son discours d'ouverture des Jours de la Radio 2018.
Tanya Beaumont, présidente de l'ARCQ, lors de son discours d'ouverture des Jours de la Radio 2018.
LLPR - Quel est l’état de santé des radios communautaires au Québec ?
TB -
La situation de chacune des radios varie énormément. Alors que certaines doivent se serrer la ceinture, d’autres réinvestissent largement leur profil dans les innovations numériques et le développement de l’information locale. Globalement, nous pouvons dire que les radios communautaires du Québec vont bien. Comme partout ailleurs, la fuite des revenus publicitaires vers les GAFA de ce monde est un enjeu, mais plusieurs de nos radios ont un marché publicitaire fort en raison de leur proximité avec leur communauté. 

LLPR - Pourrait-on comparer les radios communautaires québécoises aux radios associatives françaises ?
TB -
Il y a des ressemblances, comme les missions de nos radios, la proximité avec la communauté et la place laissée aux citoyens bénévoles pour s’exprimer. La plus grande différence est que nos radios n’ont pas de quota sur le temps et les revenus publicitaires. Certaines de nos radios sont donc de véritables vecteurs économiques dans leur milieu. Elles sont des entreprises d’économie sociale prospères. Nos radios sont autofinancées à 80%.
Accès payant
La proximité, aussi, au Québec
Rédigé le Vendredi 8 Mars 2019