La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio
La Lettre Pro de la Radio La Lettre Pro de la Radio
La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio

Haut les cœurs !

La saison qui débute est celle de plusieurs inconnues. Le secteur de la radio porte encore les stigmates de la crise sanitaire. Peut-être faudra-t-il faire autant, voire plus, mais avec moins, durant les dix prochains mois. Peut-être faudra-t-il, chaque jour, activement surveiller l'évolution de la Covid-19 pour mieux en réduire ses funestes conséquences, sur l'emploi notamment. Et peut-être faudrait-il, déjà, anticiper sur de nouvelles méthodes de travail afin de continuer à fabriquer la radio.
Ce retour de vacances marque donc un dur retour à la réalité. En temps normal, ce n'est déjà pas si simple d'anticiper une saison radiophonique. C'est d'autant plus difficile en cette période. Personne ne peut prédire, tout juste prévoir. La marge d'erreur est importante et la crise sanitaire n'a probablement pas dit son dernier mot…
Pour autant, la vie continue. Aux Éditions HF, nous ne baissons pas les bras. Bien au contraire. À notre manière, nous poursuivons nos efforts pour soutenir l'ensemble du secteur de la radio et de l'audio digital. Cinq nouvelles étapes du RadioTour seront organisées d'ici la fin de cet annus horribilis : Paris, Nancy, Nice, Montpellier et Rennes. Dans notre ligne de mire se dessine déjà le Salon de la Radio et de l'Audio Digital qui devient le Paris Radio Show. Cette grande fête internationale de la radio se déroulera du 21 au 23 janvier 2021 sous la haute charpente haussmannienne de la Grande Halle de la Villette.
Pour cette rentrée, nous ouvrons le bal avec l'arrivée de Manu Payet à la tête de la matinale de Virgin Radio. Acteur, réalisateur et animateur, Manu Payet joue gros en remplaçant Camille Combal. C'est une des nouveautés de cette rentrée. Il y en a bien d'autres à découvrir au fil des pages de ce nouveau numéro.

 

Brulhatour


La "drôle de radio"


Mardi 31 Mars 2020



À l’image de la "drôle de guerre" que nos aïeux ont connue en 14, cette période étrange, qui a débuté en France avec le début du confinement exigé par l’État, montre que les radios savent assurer la continuité de leurs missions et de leurs programmes. Ce qui n’aurait paradoxalement pas été possible il y a encore 10 ou 20 ans. À l’aube de cette nouvelle décennie, la capacité réactive de la radio n’est plus à prouver ni à démontrer y compris au cours d’une période troublée par un cortège de peurs et d’inconnu.

Pourquoi cette capacité est-elle toujours possible ? Parce qu’il y a un élément fondamental qui fait toute la différence durant de pareils événements : l’Homme. Pas de moyens humains : pas de capacité réactive. Il est important de se souvenir comment il est nécessaire d’être toujours prévoyant pour réagir efficacement. Seulement, cette fois-ci, cela suffira-t-il ?

Les professionnels n’ayant, à l’heure où l’on écrit ces lignes, aucune visibilité à court terme, bien malin est celui qui peut dire qui gagnera cette guerre. Comme dans tous les conflits, cette période de "drôle de radio" aura des conséquences insoupçonnées, et probablement même, insoupçonnables : comment réagiront les auditeurs, les audiences, les annonceurs… ? Et quelle sera la capacité des équipes à réagir après ce temps de confinement ?

Nous avons pris la décision de modifier sensiblement le contenu de ce nouveau numéro. Nous avons tenté de prendre le pouls de notre industrie qui devra, cette saison, faire sans les Radiodays Europe, le NAB Show et les autres rendez-vous emblématiques. Nous avons tenté de mettre en lumière les initiatives des uns et des autres parce que, quoi qu’il arrive, la radio demeura une des armes les plus efficaces contre la peur et l’inconnu.
Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 7 Septembre 2020 - 09:27 Haut les cœurs !

Lundi 6 Juillet 2020 - 23:04 Bonnes vacances !