La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio
La Lettre Pro de la Radio La Lettre Pro de la Radio


L'Arcom analyse le streaming face à la radio

Rédigé par le Vendredi 28 Janvier 2022 à 08:50 | modifié le Vendredi 28 Janvier 2022 à 08:50



L'Autorité de régulation de la communication audiovisuelle et numérique, l'Arcom, publie une étude sur l'écoute de la musique en streaming audio. Premier constat : les services de streaming audio profitent d'une popularité croissante...



"L’étude montre tout d’abord que, sur la totalité des services de streaming étudiés, les titres rencontrant le plus de succès sont très majoritairement francophones, ce qui contraste avec le média radio, où titres anglophones et francophones font globalement jeu égal. Le rap exerce par ailleurs une domination très nette parmi les titres les plus écoutés sur les services de streaming alors que la radio connait, toutes stations confondues, une répartition beaucoup plus équilibrée des genres musicaux. Ces deux premiers résultats sont très directement liés puisque le rap est aujourd’hui principalement écouté en langue française. Par ailleurs, les titres les plus écoutés sur les services de streaming font l’objet d’écoutes fortement concentrées" analyse l'Arcom.

"Sur certains services, les 10 % de titres les plus écoutés concentrent jusqu’à 60 % des écoutes ; la radio montre, elle, une concentration moins marquée. Autre différence notable, les titres restent beaucoup plus longtemps dans les meilleurs classements de la radio (12 semaines) que dans ceux des services de streaming, où la rotation est plus rapide (autour de 3 semaines de présence). Les titres atteignent également plus fréquemment un succès important sur les services de streaming avant de rencontrer le succès en radio. En plus d’analyser les usages des auditeurs, l’étude se penche également sur les pratiques de mise en avant des titres par Spotify" ajoute le régulateur...

Sur les services à la demande, le rap est principalement écouté en français. En 2020, 90% des volumes d’écoutes du rap sur Spotify sont en français ; ce niveau atteint 86% sur YouTube. Le groove concentre une part significative (Spotify) ou majoritaire (YouTube) d’écoute en langue française. S’agissant de la dance, le taux varie de quasi-nul pour Spotify à minoritaire mais significatif pour YouTube (22% en 2020). Les autres genres ne ménagent pas de place, par nature, aux contenus francophones (pop rock international ou variété internationale) ou sont au contraire, également par nature, exclusivement francophones (variété française, et pop/rock francophone).

Le rapport est accessible ICI.


Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 11 Mai 2022 - 08:40 Un nouveau site web pour France Culture

Mardi 10 Mai 2022 - 08:35 FG Chic lance son bouquet de webradios