Kantar TNS publie les premiers résultats Africascope 2018

Rédigé par le Mardi 28 Août 2018 à 07:47 | modifié le Mardi 28 Août 2018 à 07:47



Africascope se positionne comme l'étude d'audience de référence pour connaître le paysage médiatique de l'Afrique (au niveau local, national et régional) et comprendre la consommation et les comportements adoptés, au global et par média. Elle couvre un périmètre de 8 pays d'Afrique Sub-saharienne représentant 18.7 millions d'individus âgés de 15 ans et plus.



L'étude Africascope couvre un périmètre de 8 pays d'Afrique Sub-saharienne : Burkina Faso, Cameroun, Côte d'Ivoire, Gabon, Mali, République Démocratique du Congo, République du Congo, Sénégal, l'ensemble représentant 18.7 millions d'individus âgés de 15 ans et plus. Sur cette vaste zone, l'étude montre que l'écoute de la radio reste stable : 12.1 millions d'auditeurs quotidiens.
En moyenne, 65% des individus de 15 ans et plus écoutent la radio chaque jour. La durée d'écoute moyenne quotidienne par individu est de 1h36. Cette part varie selon les pays en effet, au Cameroun seuls 44% des habitants écoutent la radio chaque jour alors qu'ils sont près de 90% au Mali ou au Burkina Faso.

Zik FM, Radio Al Bayane et Top Congo les plus écoutées

Sur le périmètre Africascope, les stations de radios africaines atteignent une part d'audience moyenne de 78% (variant de 35% en République du Congo, 55% au Gabon à 90% au Burkina Faso et au Sénégal). Parmi les plus écoutées localement on peut citer : Zik FM à Dakar, Radio Al Bayane à Abidjan la station nationale CRTV à Douala et Yaoundé, Top Congo à Kinshasa, Radio Congo à Brazzaville, Urban FM à Libreville, Radio Savane à Ouagadougou et à Bamako : Radio Liberté. Du côté des stations internationales, RFI est présent dans le TOP 3 des radios les plus écoutées dans 7 des 8 pays étudiés.
La radio est majoritairement écoutée sur un poste de radio, mais 59% de la population l'écoute également grâce à leur téléphone mobile équipé d'un récepteur FM, c'est même le premier mode d'écoute au Sénégal, en Côte d'Ivoire et au Mali. Au Gabon et en République du Congo l'écoute de la radio se fait également via la télévision (branchée à un décodeur) pour près d'une 1 personne sur 5.



Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 26 Septembre 2018 - 06:52 139 euros : la Redevance n'augmentera pas