La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio

Ils vous disent qu'aujourd’hui, tout le monde peut créer sa radio en ligne ! Euh, ben non en fait … €



Ces services ont fait rêver les amateurs de radio, et quelques professionnels qui se seraient bien vus à la tête d’un bouquet sur mesure. Mais on déchante vite. Parce que la radio, voyez-vous, c’est un métier.
Les moulinettes de programmation des opérateurs de « radio en ligne » sont conçues par des informaticiens qui essaient de deviner comment ça se danse, et non par des programmateurs radio. Ainsi, le plus gros opérateur français offre… une séparation d’artiste, une séparation de titre… et puis c’est tout ! Et le tout sur… 24 heures maximum ! Bref, absolument impossible de faire de la radio un chouia cohérente ou même juste propre avec de tels outils.

Pourquoi est-ce ainsi ? Je vois deux raisons :
1. Les professionnels de la programmation musicale sont extrêmement jaloux de leur savoir-faire et très rares sont ceux d’entre nous qui transmettent ce savoir-faire.

2. Les concepteurs de ces outils en ligne ne consultent pas les professionnels, certains qu’ils sont de « savoir mieux ».

Le premier point n’est pas anecdotique, car nombreux sont les jeunes qui voudraient bien apprendre la programmation mais qui n’ont aucune ressource pour y parvenir. Connaissez-vous beaucoup de métiers modernes dans lesquels la littérature disponible est quasi inexistante et les savoir-faire se transmettent de bouche à oreille ? C’est le cas de nos métiers. Les conséquences — négatives — sont nombreuses : peu de mémoire au sein des groupes, peu de bons praticiens de la programmation musicale.
Or, l’avènement d’outils de pointe comme le superbe G-Selector a apporté aussi son lot de complexités. Pour jouer dans la cour des grands, il faut désormais non seulement comprendre les principes — ce qui n’est pas évident pour tout le monde — mais en sus connaître les arcanes de logiciels de plus en plus sophistiqués.

Une fois le constat établi, que faire ? Une nouvelle fois, j’ai simplement envie d’insister sur la transmission des savoirs. Il est de la responsabilité — humaine, morale dirais-je même — de ceux qui savent de transmettre à ceux qui ne savent pas encore. Il est temps pour chacun d’entre nous de prendre un élève et de le transformer peu à peu en expert du métier…
J’ai été confronté à des groupes de radios dans lesquelles quasiment personne n’avait le savoir-faire nécessaire à une programmation réussie. Cette situation déplorable n’était que le résultat d’une rupture dans la transmission.

Je me souviens du premier soft de programmation musicale sur lequel j’ai posé les yeux. Il s’appelait « Music Management System » et nous avait été fourni par Jeff Pollack. C’était il y a 33 ans. Il était très rudimentaire, mais déjà bien moins rudimentaire que les "outils" fournis aujourd’hui par les opérateurs de radio en ligne. La radio, en fait, c’est un petit peu plus compliqué que ce que l’on veut bien vous faire croire…
Accès payant
Ils vous disent qu'aujourd’hui, tout le monde peut créer sa radio en ligne ! Euh, ben non en fait …
Rédigé le Jeudi 30 Avril 2020