France Culture saute au plafond €



Olivier Poivre d'Arvor, presque surpris par ce très joli score d'audience, qui consacre une radio sachant prendre le temps de l'explication et du recul.
Olivier Poivre d'Arvor, presque surpris par ce très joli score d'audience, qui consacre une radio sachant prendre le temps de l'explication et du recul.
Une radio à contretemps, à contre-courant. Qui fait le pari d’offrir à ses auditeurs une respiration dans un contexte où tout est précipitation. France Culture a enregistré pour cette vague janvier-mars 2015 un magnifique 2,3 points d’audience cumulée, c’est-à-dire 1,2 million d’auditeurs/jour sur la vague.

Je suis un peu surpris, sourit Olivier Poivre d’Arvor. Je le suis toujours, chaque fois que l’on franchit un nouveau palier.” OPDA a le triomphe modeste. Mais constater que son pari de faire une radio qualitative peut lui valoir une audience quantitative le réjouit évidemment.

"Lorsque je suis arrivé chez France Culture, je n’avais pas d’expérience radio particulière. Je suis avant tout un diplomate de formation, et j’ai considéré que cette chaîne devait faire travailler ensemble les journalistes et les intellectuels, l’actualité et l’analyse. Pas évident. C’est comme d’essayer de mélanger l’huile et l’eau.

 
Accès payant
France Culture saute au plafond
Rédigé le Vendredi 1 Mai 2015