La Lettre Pro de la Radio & des Médias



Europe 1, Chérie, RMC, Skyrock... que doit-on attendre de la 126 000 Radio ?

Rédigé par le Mercredi 18 Avril 2018 à 07:19 | modifié le Mercredi 18 Avril 2018 à 07:56



Demain jeudi à 8h00, Médiamétrie dévoilera les chiffres d’audience de la radio pour la période janvier – mars 2018. Une vague très attendue, notamment par les équipes d’Europe 1, mais pas seulement…


Patrick Cohen pourrait être la première victime d'une nouvelle contre-performane d'Europe 1
Patrick Cohen pourrait être la première victime d'une nouvelle contre-performane d'Europe 1

Si les chiffres commencent à circuler dans les stations, la première vague de l’année 2018 dévoilée ce jeudi à 8h00 pétantes par Médiamétrie est particulièrement attendue. Marquant le milieu de la saison, elle permet de valider ou non la réussite d’une rentrée. Tous les regards se portent bien sûr vers la rue François 1er, siège d’Europe 1. En effet, les premières vagues de la saison 2018 / 2019 ont déçu, même les plus patients. Une nouvelle grille met du temps à s’installer dans les habitudes des auditeurs, faire revenir ceux partis vers la concurrence est un défi tout aussi compliqué à relever que conserver les fidèles.

La grille installée par Frédéric Schlesinger, nouveau patron de la station généraliste du groupe Lagardère depuis l’été dernier, met du temps à convaincre (3.5 millions d’auditeurs en novembre/décembre 2017, contre près de 5 millions deux ans plus tôt) même avec Patrick Cohen qui avait fait les beaux jours de France Inter. D'autant que les chiffres de la période janvier / mars ne semblent pas marquer un renversement de la tendance...

20 millions d'euros de perte

Des ajustements ont été réalisés cet hiver. "Qui connaît la radio sait parfaitement que, quand on change 90% de sa grille, ce n'est pas en quelques mois qu'on repart à la hausse. (...) Je souris lorsque l'on évoque une rentrée ratée : il ne peut en être autrement, car il faut d'abord perdre avant de gagner", annonçait Frédéric Schlesinger au Monde en janvier, gardant le cap des "trois ans pour atteindre (ses) objectifs". Avec l’arrivée du printemps, le discours semble se durcir du côté de l’actionnaire d’Europe 1, Arnaud Lagardère, d'autant que l'entreprise aurait perdu 20 millions d'euros en 2017 pour un chiffre d'affaires de 50 à 60 millions d'euros, selon l'Obs.

Les autres chiffres attendus

Du côté des autres stations, les contre-performances d’Europe 1 ne rassurent pas forcément. RMC est en quête de stabilité après une baisse sur les vagues précédentes et sur un an. France Inter et RTL semblent solidement installés en tête du hit-parade. Du côté des radios musicales, on aura un regard attentif sur Chérie et Fun Radio en difficulté sur les dernières vagues. Skyrock et Nostalgie, en pleine forme en novembre / décembre, devront confirmer la tendance. Verdict ce jeudi à 8 heures, à découvrir tout au long de la journée sur lalettre.pro.


François QUAIREL
Journaliste à La Lettre Pro de la Radio, responsable du bureau de Paris, formateur en journalisme,... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 17 Août 2018 - 12:39 Un nouveau duo pour la pré-matinale de RMC