La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio
La Lettre Pro de la Radio La Lettre Pro de la Radio

       





Europe 1 : Bolloré hante les esprits...

Rédigé par le Mardi 16 Mars 2021 à 08:35 | modifié le Mardi 16 Mars 2021 à 08:35



Finalement, rien n’est fait. Le projet de rachat de la radio serait même suspendu, "temporairement". Il n’empêche qu’en interne, le sujet occupe les esprits. "C’est comme une chape sur la vie de la rédaction" dixit l’un de ses journalistes.



Non, Europe1 n’est pas à feu et à sang. Ce n’est pas la guerre de tranchées dans les couloirs, les salariés ne baissent pas la tête en se croisant. "Nous sommes concentrés sur notre travail, nous ne sommes pas assommés", confie un journaliste. Malgré tout, la possible vente de la radio au patron de Vivendi et de CNews, Vincent Bolloré est dans toutes les têtes. Ce rachat éventuel par l’homme d’affaires Breton fait peur, mais jusqu’à  quel point ? C’est toute la question. Il en serait fini de l’ADN d’Europe1, de l’âme d’Europe 1 : "il y aurait un effet de rassemblement autour de la marque de la part des historiques de la radio pour la défendre", estime l’un d’eux, mais comment les nouveaux venus réagiraient-ils ? "Les plus jeunes de la maison ne se sentent pas redevable du passé, de l’histoire d’Europe 1". Preuve que l’éventuelle vente ne fait pas peur à tout le monde, la dernière assemblée générale des syndicats visant à organiser un mouvement de grève contre la cession à Bolloré n’a réuni qu’une... quarantaine de salariés.
 


Macron tire les ficelles

En interne, on est persuadé que la vente d’Europe1 n’interviendra qu’après la présidentielle de 2022. L’Élysée ne peut pas accepter un bouleversement majeur du paysage audiovisuel à un an, seulement de la présidentielle, ce serait trop dangereux pour Emmanuel Macron. D’abord, parce que le projet de Vincent Bolloré serait de faire d’Europe 1, une CNews radiophonique, bref une radio de Droite assumée, une Fox News, made in France. Ensuite, parce que, il n’y a pas que la vente d’Europe1, il y aussi la cession de M6 et de RTL, un autre caillou dans la chaussure du Palais...


Christophe Bordet
Journaliste et co-fondateur de la société de production, Bass&FastProdution. (Evènements... En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 21 Avril 2021 - 15:30 Radio France : approbation du COM 2020-2022