Euro 2016 : ça se passe aussi à la radio €

EVENEMENT



Vanessa Lambert va raconter la France football sur France Bleu

Vanessa Lambert revient à ses premiers amours pendant l'Euro / Photo RF Christophe Abramowitz
Vanessa Lambert revient à ses premiers amours pendant l'Euro / Photo RF Christophe Abramowitz
L’animatrice des soirées de l’antenne nationale de France Bleu va animer de 19h30 à 20h, le Club Euro 2016. Une émission mêlant infos pratiques, divertissements, reportages, interviews de personnalités du spectacle, de la culture, de la politique autour de la planète football. L’idée est de parler de la compétition en prenant du champ sur le sportif et en mettant en avant des initiatives en régions. Rencontre avec une passionnée du ballon rond.

Du petit club de football féminin de Fontenay-le-Comte (Vendée) à la Maison de la radio, le parcours de Vanessa Lambert ressemble à une véritable compétition. De la hargne, de la passion, du travail et une certaine endurance. "J’ai eu un véritable coup de foudre pour le média radio", explique-t-elle. "C’est en tournant le bouton de la radio, que, moi footballeuse, dans un petit club, je me rêve commentatrice." Elle a 16 ans et demi et prend sa plus belle plume pour écrire à la station RTL2 locale, qui, à l’époque, diffusait les commentaires des matchs des clubs locaux. Quelques semaines plus tard, pourtant totalement novice du média, elle se voit confier son premier commentaire. Facilitée par une bonne connaissance des règles du jeu, et un certain bagou, la voilà de l’autre côté de la barrière les soirs de matchs. "Le commentateur, il doit faire passer l’ambiance. L’auditeur doit imaginer le terrain… C’est quand même plus compliqué qu’en TV !" Vanessa, qui veut faire de la radio son métier, se retrouve rapidement dans le groupe Radio France. Pigiste à la locale de Reims, elle commente du hockey sur glace, le basket et anime les multiplex… C’est une offre pour un CDI en tant qu’animatrice qui la fait entrer de plain-pied dans le groupe public. Elle se voit confier les matinales dans plusieurs locales de France Bleu et quitte son poste de journaliste, à proprement parler, victime des catégories de métiers rigides à Radio France. "J’ai toujours voulu garder une fenêtre sur le sport en animant des soirées multiplex, mais en extra." À 35 ans, l’appel du journalisme sportif se fait de plus en plus pressant. "Le sport me manque", se dit-elle. Deux années sabbatiques, elle reprend le flambeau, en tant que journaliste freelance en presse écrite, et couvre le Dakar, la Coupe du monde de football au Brésil ou encore la Transat Jacques Vabre. Grâce à l'Euro, cette fenêtre sur le sport qu'elle aime tant va à nouveau s'ouvrir sur France Bleu.
"Dans cette émission, on veut faire venir des personnes qui n’aiment pas forcément le foot."
Accès payant
Attention, si vous êtes abonnés le message ci-dessous ne vous concerne par, merci d'entrer votre login et votre mot de passe en cliquant ici.

Pour vous abonner et bénéficier de 3 mois à 1€/mois cliquez ici. Vous avez demandé d'accéder à un service payant. Vous pouvez être dans l'un des cas suivants :


1 - Achat de PDF ou d'articles
--------------------------------------------------------
Cliquez sur le bouton "PAYPAL" pour acheter un PDF ou accéder à un article.

2 - Rubrique Emploi
----------------------------
Cliquez sur le bouton "PAYPAL" pour déposer une annonce emploi.

En cliquant sur ce lien vous accéderez à une interface vous permettant de payer par Carte Bleu ou par PayPal puis vous reviendrez sur le contenu que vous avez commandé. En cas de problèmes, n'hésitez pas à nous contacter au 05 55 18 03 61 ou abonnement@lalettre.pro

Euro 2016 : ça se passe aussi à la radio
Rédigé le Vendredi 10 Juin 2016