Etats-Unis : Apple s'intéresse à un groupe de radios

Rédigé par le Vendredi 2 Novembre 2018 à 09:17 | modifié le Vendredi 2 Novembre 2018 à 09:17



La fime de Cupertino lorgne-t-elle sur iHeartMedia, le premier groupe de radios locales aux Etats-Unis, actuellement en faillite ? C'est en tout cas ce que croit savoir le quotidien économique Financial Times. Les discussions démarrent...


Tom Poleman est le directeur des programmes du groupe iHeartMedia / Photo Angelica5555
Tom Poleman est le directeur des programmes du groupe iHeartMedia / Photo Angelica5555

L'avenir d'iHeartMedia est-il entre les mains d'Apple ? Selon le Financial Times  (article payant), la firme de Tim Cook serait en discussion avec le premier groupe de radio, filiale de Clear Channel, pour prendre une participation et nouer un partenariat stratégique. Il faut rappeler qu'iHeartMedia s'est placé sous le Chapitre 11 de la loi américaine sur les entreprises en faillite, en mars dernier. Cette procédure, qui correspond à une mise en redressement judiciaire dans le droit français, est intervenue alors que iHeartMedia, plus grande société de radio américaine, a conclu des accords de principe avec certains de ses créanciers pour restructurer sa très lourde dette de 20 milliards de dollars.

Le groupe, qui possède 858 radios FM et AM, emploie plus de 14.000 personnes, et produit plusieurs shows radiophoniques en syndication, touchant 270 millions d'auditeurs outre-atlantique. Un partenariat entre Apple et ce groupe de radio aurait un sens. En effet, la firme à la pomme investit massivement dans la musique pour tenter de dépasser Spotify, le numéro 1 du streaming, grâce à sa plateforme Apple Music. Apple a même lancé une radio de flux "Beats 1" disponible gratuitement sur ses plateformes, qui pourrait ainsi s'adosser à un professionnel du secteur.


François QUAIREL
Journaliste médias à La Lettre Pro de la Radio, coordinateur de la rédaction à Paris, diplômé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).