La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio
La Lettre Pro de la Radio La Lettre Pro de la Radio
La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio

Bienvenue au Paris Radio Show

Les 6 et 7 février 2024, la radio et l’audio digital ont rendez-vous à La Bellevilloise à Paris pour un Paris Radio Show nouvelle formule. Après bien des vicissitudes depuis mars 2020, l’équipe des Éditions HF, qui n’a jamais baissé les bras, vous propose cet évènement : deux jours (dont une nocturne), plus de 140 intervenants, une cinquantaine de conférences, des keynotes, et des animations autour de plus de 80 exposants.
Ces exposants, avec lesquels vous travaillez dans l’ombre, sont le socle de la réussite de l’évènement. Sans eux, pas de Paris Radio Show. Qu’ils en soient ici chaleureusement remerciés !  
 
Les ingrédients qui ont fait les succès des précédents Salons de la Radio n’ont pas changé. Sur la scène européenne, ce Paris Radio Show se distingue toujours des autres évènements : son accès est gratuit pour toutes celles et tous ceux qui travaillent à la radio. Sa vocation est de réunir la famille de l’audio, hertzien ou numérique, dans un bon esprit : se rencontrer ou se retrouver autour de passions communes.
À quelques jours de la Fête de la Radio, ce Paris Radio Show est donc aussi une opportunité de célébrer la radio, avant l’heure, ses acteurs, ses évolutions techniques et ses belles promesses.
 
Dans les allées de La Bellevilloise, vous croiserez plusieurs personnalités du micro, des journalistes, des techniciens, des animateurs, des directeurs techniques, des bénévoles, des dirigeants, des programmateurs, des conseillers de l’Arcom, des podcasteurs, des artistes, des informaticiens, des directeurs administratifs et financiers, des présidents de radios locales, des dirigeants d’entreprises internationales… Tous ont un point commun : ils imaginent déjà la radio de demain. Au fil des rendez-vous, vous en aurez, vous aussi, bien plus qu’un simple aperçu.
 
Quelques mots sur ce 159e numéro de La Lettre Pro de la Radio. C’est un numéro spécial qui développe 72 pages et dans lequel vous retrouverez le catalogue du Paris Radio Show avec l’ensemble des exposants qui ont fait le bon choix de nous accompagner en 2024.
 
Bonne lecture et… bon salon !
 

Brulhatour


Engle : le studio autrement



Dimanche 4 Février 2024


En 2017, François Cusset fait appel à The pour réaliser la série The Undersiders. Face à l’ampleur du projet, Raphaël Fruchard lui propose la création d’une structure commune. Ainsi naît Engle, dont The devient actionnaire majoritaire.


À l’origine, Raphaël Fruchard cofonde en 2006 la société The, spécialisée dans le sound design et la postproduction de bandes-son et vidéo à destination de spots publicitaires TV et radio. The gère le casting et l’enregistrement des voix, mais recherche aussi les talents parmi les compositeurs, et se charge de la supervision musicale. Le catalogue ainsi généré, composé de 4 000 œuvres, deviendra en 2018 le site My Music Library.

L’activité d’Engle se décline alors en trois profils

Dans son rôle d’agence, la société prépare la création en conseillant ses clients, en leur proposant des idées et des auteurs, et ajoute à cela un travail de régie publicitaire en construisant une stratégie marketing et de monétisation. Ensuite, le pôle studio de podcasts assure la qualité de fabrication de l'œuvre en la produisant, après avoir fait appel aux talents appropriés. Enfin, en tant que label, Engle assume l’IP (le développement de la propriété intellectuelle), alimentant et distribuant le catalogue dont il est propriétaire.

Des productions exécutives pour Audible

À côté de ses productions internes, des talks et des fictions, Engle réalise des productions exécutives pour Audible, à travers le casting et la direction des comédiens, les enregistrements, la réalisation de l’ambiance sonore, et la musique en collaboration avec l’Agence Gaspard. Parmi ces travaux pour Audible, une série Marvel provenant des États-Unis est adaptée en français. Engle récupère le script original, le traduit, puis effectue un gros travail de réécriture pour adapter le rôle au comédien choisi et assurer l’immersion de l’auditeur. Fort de son expertise en composition musicale, AOC vient en renfort au groupe en 2023. Engle devient le label de l’agence de création audio nouvellement créée, nommée The Dog.

Un avenir qui s'inscrit grâce au podcast de marque

Aujourd’hui, le chiffre d’affaires du groupe provient à 90% du podcast de marque et des commandes d’Audible, le reste résultant de la monétisation. Des propositions de consolidation ont eu lieu de la part de PodX ou encore de Nouvelles Écoutes, mais ce n’est pas ce qu’Engle recherche aujourd’hui, préférant se réaxer pour produire autrement. Apporter son expertise à d’autres permet d’accroître son réseau et de fabriquer des projets, mais actuellement, l’intérêt d’Engle se situe plutôt dans le développement d’idées originales à soumettre à des producteurs. Le label estime aussi pouvoir tirer parti de la monétisation de ses meilleures productions, tel Featuring qui génère de belles audiences.
"Aujourd’hui, le chiffre d’affaires du groupe provient à 90% du podcast de marque et des commandes d’Audible"

Un CPM au gré à gré et selon la cible

En ce qui concerne ses tarifs, Engle avertit que le coût d’un podcast dépend de nombreux paramètres, et du format en particulier. Pour un podcast de talk seront comptabilisés avant tout le temps de studio, de montage et le travail de mixage. Le calcul devient beaucoup plus complexe pour une fiction. La série 2 heures pour Blake a coûté près de 20 000 € à la société, sur les postes d’auteurs et de comédiens. Mais elle estime un coût total s’élevant entre 50 000 et 80 000 € si le podcast avait été facturé à un client.
Quant à la publicité, le calcul du CPM se pratique au gré à gré, selon la cible. Si le thème appartient à une niche, le résultat se traduira par un retour sur investissement puisque le podcasteur présentant la marque en host-read l’apprécie généralement et s’engage pour elle, incitant les auditeurs à l’action auprès de la marque.
A contrario, sur un podcast de marque, le but n’est pas le ROI mais la création d’un lien, d’une intimité entre la marque et les auditeurs.
Finalement, selon Engle, la stratégie diffère selon la phrase avancée. “Ce podcast vous est présenté par…”, pour un podcast de marque, ne rencontre pas le même impact que “Ce podcast est sponsorisé par…” d’une annonce en host-read.
Philippe Chapot
Fondateur et directeur de la publication de La Lettre Pro de la Radio et des Médias et du POD,... En savoir plus sur cet auteur



Dans la même rubrique :
< >