La Lettre Pro de la Radio & des Médias



Emmanuel Boutterin au sujet de la RNT : "J'y suis tout à fait favorable"

Rédigé par le Jeudi 23 Novembre 2017 à 08:38 | modifié le Jeudi 23 Novembre 2017 à 08:38



Interrogé par nos confrères de RadioWorld, Emmanuel Boutterin, président du Syndicat National des Radios Libres s'est dit "tout à fait favorable" à la mise en place de la Radio Numérique Terrestre en France : "J'y suis tout a fait favorable, sous réserve bien entendu que les radios locales ne se voient pas amputer de la ressource hertzienne en bande III, y compris sur des allotissements de surfaces importantes".


Emmanuel Boutterin préside le Syndicat national des radios libres © KarinaPhotos
Emmanuel Boutterin préside le Syndicat national des radios libres © KarinaPhotos

"J'ai toujours préconisé un dispositif inclusif, pour permettre à Radio France et aux grands groupes commerciaux de gagner en stabilité et en visibilité. Leur engagement sur la RNT conditionne la réussite de cette mutation technologique. Il faut réussir la radio numérique en hertzien, parce je suis convaincu que la convergence technologique IP/Hertzien ne passe pas par les plateformes étrangères et les GAFA. Ces gens vampirisent les contenus musicaux et éditoriaux sans contrepartie ni pour les éditeurs, ni pour les artistes, ni pour les journalistes" a par ailleurs expliqué Emmanuel Boutterin à RadioWorld.

"Que l'État et le gouvernement français prennent leur responsabilité"

"J'ai demandé, à l'occasion de l’Assemblée générale du WorldDAB, que l'État et le gouvernement français prennent leur responsabilité. C'est possible en soutenant le groupe Radio France, c'est possible en proposant aux grandes radios commerciales un deal leur garantissant des fréquences, et c'est possible en soutenant les radios associatives et commerciales indépendantes. On a mis 100 millions d'euros sur la table pour la communication sur la première phase de la TNT, et on vient d'y rajouter plus de 20 millions, rien que pour la ‘com’. Je demande juste une campagne à dix millions dès la prochaine phase de déploiement, et le retour sur investissement sera immédiat en termes d'emploi et de fiscalité" a expliqué le Président du SNRL.
L'interview complète est disponible ICI.


Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).