Cinq exemples concrets de revenus digitaux locaux

Rédigé par le Vendredi 27 Juillet 2018 à 08:39 | modifié le Vendredi 27 Juillet 2018 à 08:39



Dans le numéro 71 de La Lettre Pro de la Radio, paru en septembre 2015, j’avais déjà rédigé un article intitulé "10 exemples de sources de revenus digitaux locaux pour vos radios". Près de 3 ans plus tard, ces 10 pistes sont toujours d’actualité. Mais certaines s’avèrent beaucoup plus profitables que d’autres. Faisons donc le point dans ce hors-série sur le digital en radio.


3 ans après ses premiers conseils sur les revenus, Michel Colin refait le point avant les congès.
3 ans après ses premiers conseils sur les revenus, Michel Colin refait le point avant les congès.

#1 Les publications commerciales sur Facebook
Commercialisez des publications sur votre page Facebook. David Gaydon, social media manager chez Radio Mont-Blanc : "Nous vendons des publications « contenu de marque » très qualitatives qui donnent accès à notre communauté. Pour 430 €, nous garantissons une portée de 10 000 vues, ciblées sur l’audience recherchée par l'annonceur et intégrées au milieu de contenus riches issus de notre média global Radio-TV-Web." Privilégiez les diaporamas et les vidéos. Cela vous permet de proposer des offres simples Radio + Social très attractives pour les annonceurs hypnotisés par les réseaux sociaux.


#2 Les packs jeux-concours sur les réseaux sociaux
Intégrez des jeux-concours en ligne dans vos offres commerciales. Le plus simple est le jeu "Timeline" en complément d’une campagne radio ; une ou plusieurs publications sur votre page Facebook, partagées sur la page de votre annonceur, soutenue par un habillage intégral de votre site, avec des speaks antenne et des spots promo. Avec, en option, des pushs SMS pour créer du trafic en points de vente. La mécanique simple de ces jeux permet de diriger les joueurs vers un formulaire à remplir sur le site web de la radio dans l’espoir d’alimenter votre base de données auditeurs opt-in. Vous pouvez également vendre des jeux "applications" ludiques (cases à gratter, concours photo, quiz, roulette, calendrier de l’Avent…) pour mieux "engager" l’internaute avec l’annonceur. RCI, NRJ Réunion, Champagne FM, Flash FM, RCA, Radio Mont-Blanc, ODS, Radio Plus… commercialisent déjà ces solutions avec succès.

#3 Les offres de social management
Au lieu d’abandonner ce marché phénoménal aux agences web et aux community managers locaux, vendez des packs annuels afin de garder le contrôle de vos clients et de générer des revenus significatifs. Top Médias commercialise depuis 2017 à Dunkerque 3 packs animation réseaux sociaux à 350 €, 500 € et 800 € par mois. "Pour 495 € par mois (5 940 €/an), les annonceurs locaux nous délèguent l’animation de leurs pages Facebook. C’est aujourd’hui l’une de nos principales sources de revenus digitaux locaux et le potentiel est encore énorme", assure Constance Kiral d'EG Active (ODS, La Radio Plus…). "Le travail est ensuite effectué par nos équipes de CM basés à Lyon, managés par Léo Le Bris, le responsable social media du groupe."

#4 Les vidéos
À l’instar de la réussite de Michel Robadin à Genève avec son concept Direct News, des radios commercialisent des vidéos tournées dans les conditions du direct, sans montages, publiées comme des Facebook Lives, viralisées sur les pages de la station et des annonceurs. Jordanne FM à Aurillac commercialise chaque vidéo 750 € avec une garantie de 10 000 vues minimum et un soutien radio. Un autre format est proposé par plusieurs studios de production, comme Jingle For You et StudioMix qui montent des images sur le spot radio pour en faire une vidéo que l’annonceur pourra exploiter sur sa page Facebook, son site web, en pre-roll sur YouTube, sur des écrans digitaux…

#5 L’audio en ligne
Vous pouvez vendre des spots audio ou vidéo en pre-roll, diffusés au lancement de votre player sur votre site et votre appli. Vendues entre 5 € et 20 € les mille impressions, il vous faudra justifier d’un volume mensuel d’ouvertures de streaming proche du million avant de commencer à gagner de l’argent. Par contre, comme le proposent déjà les régies belges Var et RMB, les suisses de MédiaOne Group (One FM, LFM, Radio Lac…) et le groupe NRJ, vous pouvez vendre des campagnes audio en ligne géolocalisées et hyper ciblées sur Spotify, Deezer, Radionomy via TargetSpot ou Adwave, en complément d’une campagne FM. Cela vous permet d’élargir la couverture de votre offre commerciale et de contrôler votre marché. Mieux vaut vendre vous-même ces opportunités à vos clients plutôt qu’attendre que d’autres ne s’en chargent.

Cinq autres sources de revenus digitaux

- la monétisation des podcasts (+111% aux USA d’ici 2020 selon l’IAB),
- la production de contenus audio de marques (podcasts, brand content, publicité native...) destinés notamment aux assistants vocaux (explosion de la demande en cours),

- l’exploitation de vos bases de données auditeurs opt-in (emailing, newsletters, sms...), - la vente de services web (webdesign, SEO, applications, achats d’espaces...),
- le conseil stratégique et la gestion globale de la communication locale des annonceurs.

Comme vous l’avez constaté à la lecture de cet article, les revenus digitaux majeurs ne sont pas là où vous l’escomptiez il y a quelques années. La vente de display (bannières sur votre site web) ne représente plus beaucoup d’intérêt, à l’exception des habillages et des interstitiels et à moins d’avoir une très forte audience en ligne.

La plupart des radios mentionnées dans cet article ont ceci en commun : - le dirigeant a compris l’enjeu et validé la transformation digitale,
- les équipes commerciales ont été formées,
- un manager digital a été recruté,

- des offres commerciales ont été construites sur la base d’exemples existants,
- les offres digitales sont obligatoirement liées à un investissement radio pour éviter le transfert de budgets
- tous constatent une consolidation du CA radio et une progression de ventes additionnelles digitales rentables et affichent des revenus en croissance.


Michel Colin
Michel Colin aide les équipes commerciales radios FM et digitales à développer leurs compétences et... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 26 Septembre 2018 - 06:52 139 euros : la Redevance n'augmentera pas