La Lettre Pro de la Radio & des Médias



Ça bouge dans les CTA

Rédigé par le Mardi 3 Avril 2018 à 08:40 | modifié le Samedi 31 Mars 2018 à 09:00



Le Conseil supérieur de l'audiovisuel a officialisé plusieurs nominations au sein de trois CTA. Rappelons que les comités territoriaux de l’audiovisuel (CTA) sont au nombre de douze en métropole et de quatre dans les départements et territoires d’outre-mer.



Laure Bernard a été nommée membre du comité territorial de l’audiovisuel de Paris (Île-de-France, Oise et Saint-Pierre-et-Miquelon), pour une durée de quatre ans à  compter du 7 février 2018. Patrice Cresta a été nommé dans les fonctions de membre du comité territorial de l’audiovisuel de Paris, pour une durée de quatre ans à compter du 22 novembre 2017.
Xavier Laurent a été nommé membre du comité territorial de l’audiovisuel de Poitiers (Cher, Indre, Indre-et-Loire, Loir-et-Cher, Loiret, Deux-Sèvres et Vienne), pour une durée de quatre ans à compter du 7 février 2018. Enfin, Bernard Portales a été nommé dans les fonctions de membre du comité territorial de l’audiovisuel de Dijon (Bourgogne-Franche-Comté), pour une durée de quatre ans à compter du 24 janvier 2018.

Présidé par un membre de la juridiction administrative, chaque comité territorial de l’audiovisuel est composé, en outre, de six membres en métropole et d’un nombre compris entre quatre et six pour l’outre-mer. Ces membres sont désignés par le Conseil pour une durée de quatre ans renouvelable jusqu’à l’âge de 75 ans. Chaque comité comprend un(e) secrétaire général(e) et un(e) secrétaire-assistant(e) ainsi que, pour la majorité des CTA, un agent technique spécialiste des problèmes de réception et de planification des fréquences. Tous trois sont placés sous l’autorité du président.


Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >