La Lettre Pro de la Radio & des Médias




CTA de Clermont-Ferrand : une (très) grosse actualité €

CTA



De gauche à droite, Jean-Jacques Bonaventure, attaché technique, et Pierre-José Chadaigne, secrétaire général du CTA de Clermont-Ferrand, ne chôment pas.
De gauche à droite, Jean-Jacques Bonaventure, attaché technique, et Pierre-José Chadaigne, secrétaire général du CTA de Clermont-Ferrand, ne chôment pas.
Le temps peut paraître parfois long. Très long. Depuis 2013, en effet, aucun appel à candidatures pour l’obtention de fréquences n’avait été ouvert sur le territoire de Clermont-Ferrand. C’est dire si l’attente était forte du côté des opérateurs. "L’appel est assez important avec 92 fréquences hertziennes, dont un bon nombre qui arrivait à échéance. Il y aura 25 nouvelles fréquences à attribuer sur douze zones, dont Clermont-Ferrand et Limoges", avance le secrétaire général Pierre-José Chadaigne. "On est dans les starting-blocks comme les radios commerciales qui souhaitent aussi se développer. Il y a également des projets plus locaux ou des radios rurales qui veulent être mieux diffusées."
Accès payant
CTA de Clermont-Ferrand : une (très) grosse actualité
Rédigé le Mardi 17 Juillet 2018