La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio

CSA : l'ancienne directrice de cabinet d'Olivier Schrameck écartée de France Télévisions

Rédigé par le Vendredi 29 Mars 2019 à 08:00 | modifié le Vendredi 29 Mars 2019 à 08:27



L'ex directrice de cabinet du président du CSA Virginie Sainte-Rose est épinglée par la commission de déontologie de la fonction publique après sa nomination à la direction de la communication du groupe public.


CSA : l'ancienne directrice de cabinet d'Olivier Schrameck écartée de France Télévisions

Virginie Sainte-Rose n'est plus la directrice de la communication du groupe France Télévisions. Six semaines après sa nomination, en février dernier, l'ancienne directrice de cabinet du président sortant du CSA Olivier Schrameck quitte la groupe dirigé par Delphine Ernotte, selon une information publiée par le site internet de L'Obs. La Commission de déontologie de la fonction publique, saisie dans ce type de cas, n'a pas validé son transfert du CSA vers France Télévisions.

Virginie Sainte-Rose a passé quatre années auprès des Sages, d'abord en tant que conseillère communication avant d'être nommée, en novembre 2018, directrice de cabinet d'Olivier Schrameck. Durant les trois années suivant la cessation de leurs fonctions, "les membres du Collège ne peuvent travailler pour une entreprise publique ou privée dont le CSA a assuré la surveillance ou le contrôle" peut-on lire sur le site web du CSA. France Télévisions entre dans ce champ; cette règle semble donc, désormais, s'appliquer aux proches collaborateurs. Depuis son départ du Conseil, Olivier Schrameck a rejoint le Conseil supérieur de la magistrature.



François QUAIREL
Journaliste médias à La Lettre Pro de la Radio et responsable du magazine Le POD., premier guide du... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 13 Décembre 2019 - 15:30 L'audience des radios aux Antilles

Vendredi 13 Décembre 2019 - 12:25 Un podcast d'investigation pour Binge Audio