C’Cauet le premier €

Exclusif

Rédigé par le Lundi 17 Décembre 2012 à 08:17 | modifié le Mardi 12 Juin 2018 à 22:32


C’Cauet le premier
Dans son bureau de sa société Beaware, Sébastien Cauet dresse un bilan positif depuis son arrivée sur NRJ : "je suis très satisfait. Il faut être honnête. Je suis satisfait des deux premières saisons. C’est magique de lancer une émission avec des espoirs et de se dire que l’on est arrivé au but que l’on s’était fixé". Cauet a détrôné Difool. L’histoire de la radio est un éternel recommencement. "Je savais que l’on dépasserait Difool mais je ne savais pas quand" lâche l’animateur qui évoque de façon évasive les raisons d’un succès : "nous sommes modernes et actuels". Ce qui n’empêche pas le Picard de clarifier cette problématique récurrente liée à la concurrence sur ce créneau : "mon concurrent, ce n’est pas Difool ou les autres radios. Mon concurrent c’est la télévision".
L’animateur n’est pas né de la dernière pluie et la solide expérience du micro qu’il possède depuis plus de 20 ans paye cash : "j’ai l’impression que là où je passe, l’audience suit… D’abord,  parce que je suis un passionné de radio. Je pense avoir des règles de travail qui, souvent, se sont traduites par des succès d’audience. Et je pense que cette recette est la bonne en effet".
cauet.mp3 CAUET.mp3  (13.65 Mo)

Accès payant
C’Cauet le premier
Rédigé le Lundi 17 Décembre 2012