La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio
La Lettre Pro de la Radio La Lettre Pro de la Radio


Bergerac 95 ouvre une nouvelle page de son histoire

Rédigé par le Jeudi 8 Avril 2021 à 06:50 | modifié le Jeudi 8 Avril 2021 à 11:54



La radio associative de Bergerac déjà commercialisée par Happy Média vient de signer un nouvel accord avec la régie publicitaire du centre ouest de la France. Happy Média entre au capital de la radio avec un objectif, relancer Bergerac 95 après ses récentes difficultés financières. Premier acte, le retour de l'info.



LLPR - Pourquoi  Happy Média a décidé d'entrer dans la capital de Bergerac 95 ?
Rodolphe Karmazyn -
En fait, nous avons tout d'abord conclu un accord de régie publicitaire en octobre dernier. Ayant appris ces dernières semaines les difficultés financières de la radio, et comme les relations étaient très bonnes avec l'ancien président Pierre Sicaud, nous nous sommes positionnés pour prendre la direction de la radio. Il faut également préciser que nous ne souhaitions pas revivre la même mésaventure que celle rencontrée l'année dernière avec RTL2 Le Mans : un accord de régie conclu pour un projet à moyen/long terme afin de commercialiser localement la station, et malheureusement 6 mois de travail de fond avec quelques résultats encourageants, mais lors du 1er confinement le groupe M6 a décidé beaucoup de mesures d'économie, notamment la fermeture de certaines locales, dont RTL2 Le Mans ; donc nos 6 mois de travail et d'investissement  ont été réalisés à perte. Nous ne souhaitions pas connaître la même déconvenue avec Bergerac 95, et le meilleur moyen était de piloter nous-mêmes la radio.


LLPR - Comment relancez vous, l'info sur Bergerac 95, après l'avoir arrêter suite au pertes de la radio, dues à la crise ?
RK -
À l'identique de ce qui était fait jusqu'à ce début d'année. Il y aura obligatoirement des ajustements d'ici cet été ou la rentrée, notamment pour des raisons financières, mais l'info locale est dans l'ADN de Bergerac 95, elle est donc essentielle à l'antenne avec des flashs

LLPR - Allez-vous dire votre mot sur les programmes et sur l'antenne ?
RK - 
Oui, bien sûr. Bergerac 95 a 40 ans cette année ; c'est une belle marque locale, elle est très bien implantée, mais elle nécessite un ajustement de ces programmes pour correspondre à l'attente actuelle des auditeurs.

LLPR - Bergerac 95 va t-elle rester avec une gouvernance associative ?
RK -
Pour le moment, oui. Nous verrons dans les mois et les années qui viennent si c'est toujours la meilleure solution ou s'il est utile de modifier cela.

LLPR - Qu'attendez vous comme retombées publicitaires ?
RK -
Il y a un marché local qui nous semble assez dynamique dans le Bergeracois, et notre projet est de reconquérir les annonceurs qui étaient présents à l'antenne de Bergerac 95, il y a quelques années, et qui n'y sont plus actuellement, notamment à cause de problèmes rencontrés par la radio avec un ancien agent commercial.

LLPR - Plus largement quel bilan vous tirez des 3 premiers mois publicitaires de l'année ?
RK - 
Les mois de janvier et février ont été particulièrement faibles. Les explications sont d'après nous, l'après-coup de la bonne fin d'année 2020, le décalage des soldes, et les annonceurs qui attendaient un re-confinement... Puis, mars a été un très gros mois, nous avons battu des records, et au T1, nous sommes en belle progression par rapport à 2019. Avril était bien engagé, et ce confinement nous stoppe une nouvelle fois dans notre élan. Je pense néanmoins que l'année sera bonne.


Christophe Bordet
Journaliste et co-fondateur de la société de production, Bass&FastProdution. (Evènements... En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 14 Avril 2021 - 12:10 Le MAG 131 - Jordanne FM poursuit son rebond €