La Lettre Pro de la Radio & des Médias



Aubenas : un journaliste de France Bleu agressé

Vendredi 22 Décembre 2017



Le réseau local de Radio France évoque une "inadmissible agression d'un journaliste de France Bleu à Aubenas". Mardi, lors d'une opération de militants anti-OGM à l'Intermarché d'Aubenas (Ardèche), un journaliste de France Bleu a été visé spécifiquement par un jet de gaz lacrymogène, tiré au plus près de son oeil. Trois jours d'ITT.


"Le journaliste a dû se rendre aux urgences. Il ne devrait pas avoir de séquelle sur la vue parce qu'il portait des lunettes" précise France Bleu © France 3 Auvergne-Rhône-Alpes
"Le journaliste a dû se rendre aux urgences. Il ne devrait pas avoir de séquelle sur la vue parce qu'il portait des lunettes" précise France Bleu © France 3 Auvergne-Rhône-Alpes

"Un journaliste de France Bleu est présent pour couvrir l'événement une opération menée par une quinzaine de faucheurs volontaires à l'Intermarché d'Aubenas. Cette opération consistait à dénoncer les OGM cachés dans les aliments en collant des étiquettes dans les rayons. "Premier incident dans le magasin. Le journaliste tend son micro. Un responsable tente de lui arracher l'appareil. Deuxième incident, le plus grave, à l'extérieur à la fin de l'opération. Les manifestants sont sur le parking de la grande surface. Le journaliste discute avec quelqu'un. Soudain, le vigile de l'Intermarché gaze à distance une manifestante" explique France Bleu 
Le journaliste a déposé plainte avec le soutien de Radio France. 


Le reportage de France 3 : ICI


Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).