La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio
La Lettre Pro de la Radio La Lettre Pro de la Radio

Alain Liberty (SIRTI) : "Nous demandons la mise en place d'un crédit d'impôt à la diffusion pour les radios"

Rédigé par le Lundi 6 Avril 2020 à 14:55 | modifié le Mercredi 8 Avril 2020 à 21:47



Invité de l'émission "La Lettre Pro à la maison" ce vendredi, le président du Syndicat des radios indépendantes, a dévoilé les différents leviers permettant à l'État d'aider les radios pour faire face à la crise du Covid-19. Cela pourrait prendre la forme de crédits d'impôts pour les annonceurs et les radios mais également des d'aides au déploiement du DAB+. L'interview d'Alain Liberty à voir et revoir en intégralité.



"Les radios vivent paradoxalement une période de grande activité, passionnante et parallèlement une période d'angoisse sur leur avenir". Invité du live streaming "La Lettre Pro à la maison" vendredi, Alain Liberty, président du SIRTI, le syndicat des radios indépendantes a dressé un premier bilan d'impact de la crise sanitaire sur les radios indépendantes.
"Cela entraine une chute énorme de plus de 80 % de leurs chiffres d'affaires pour la plupart de nos adhérents" constate-t-il. "Ce qui inquiète le plus nos adhérents sont les déclarations contradictoires des politiques par rapport à la réalité de terrain. Nos services sont là pour accompagner les radios" explique-t-il faisant état de difficultés avec les administrations pour obtenir l'activation de certains dispositifs d'aides. 


Crédit d'impôts pour les annonceurs et les radios

"Je ne pourrai pas me résoudre à ce que certaines radios puissent périr avec la situation que nous connaissons. Il est aussi du devoir de la collectivité d'accompagner les plus faibles. Il faut qu'elles se rapprochent du SIRTI afin qu'on les aide. Avant de jeter l'éponge, exploitons toutes les solutions !". Le SIRTI et les groupes de médias envisagent plusieurs initiatives dans le sens de celle de la députée Aurore Bergé qui plaide, selon Les Echos, pour la mise en place d'un crédit d'impôt sur les dépenses de communication.
"Nous allons adresser des courriers au ministère et au CSA" annonce Alain Liberty. "Nous avons pensé à plusieurs dispositifs : un accompagnement sur le déploiement du DAB+, le crédit d'impôt au bénéfice des entreprises de communication pour leurs investissements publicitaires vers les médias autorisés et diffusés en broadcast et un crédit d'impôt à la diffusion au sens large du terme. Le coût de diffusion étant souvent le 2ème poste de charge". 
Alain Liberty annonce le report de l'assemblée générale du SIRTI, prévue le 31 mars, le 12 octobre prochain. 


François QUAIREL
Journaliste médias à La Lettre Pro de la Radio et responsable du magazine Le POD., premier guide du... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).