La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio
La Lettre Pro de la Radio La Lettre Pro de la Radio

       





Acast France a distribué plus de 20 000 épisodes de podcasts

Rédigé par le Mardi 2 Mars 2021 à 06:00 | modifié le Mardi 2 Mars 2021 à 06:30



Acast annonce son bilan 2020 et confirme une année sous le signe de la croissance avec la distribution de plus de 20 000 épisodes l’an dernier, équivalent en moyenne à 55 épisodes publiés par jour. Malgré la pandémie, l’année 2020 a permis à Acast d’enregistrer plus de 140% d’augmentation d’écoutes mensuelles entre le 1er janvier 2020 et le 31 décembre 2020.


Acast France a distribué plus de 20 000 épisodes de podcasts

Pendant cette période, Acast a vu les investissements publicitaires des annonceurs augmenter de plus de 250%. La croissance des écoutes à trois chiffres de la plateforme et l’accélération des investissements publicitaires reflètent l’intérêt pour son offre ainsi que l’engouement du public autour du format du podcast natif. 
"L’année 2020 a été l’année de tous les changements dans tous les secteurs. Le podcast n’a pas échappé à cette tendance en créant un véritable boom que ce soit au niveau des écoutes ou au niveau des revenus engendrés par ce média. Acast a ainsi reversé à ses podcasteurs en 2020, plus d’un million d’euros ce qui est exceptionnel sur le marché français" explique Yann Thébault, directeur général France de Acast.


Un intérêt grandissant pour le format natif

En plus de l’augmentation des écoutes des podcasts natifs, le bilan de l’activité d’Acast en France montre que la société a enregistré plus de 138% d’augmentation d’auditeurs uniques. Avec 60% de la part totale des écoutes concernent les podcasts dits indépendants, Acast confirme son positionnement de plateforme leader pour les studios et podcasteurs indépendants.
D’autres tendances sont à souligner : 64% des parts des revenus publicitaires de la plateforme sont à attribuer au spot audio, qui est le format historique dédié à l’audio digital. Le sponsoring représente quant à lui 36% et montre une percée significative au dernier trimestre. La popularité grandissante de ce format publicitaire peut être expliquée par la volonté des annonceurs de créer du lien avec les auditeurs en période compliquée et confirme à la fois l'intérêt grandissant pour ce format natif et la capacité d'Acast à le monétiser...


Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >