L'inquiétude d'Europe 1

Mardi 16 Avril 2013




L'inquiétude d'Europe 1
"Dans un contexte de forte chute du média radio (- 1 point en une vague, -0.8 en un an et des radios généralistes perdant 1.7 point d’audience cumulée en une vague), Europe 1 subit également la contraction du marché avec une AC à 8,5%, une PDA à 7,1% et une DEA à 122 minutes" explique ce matin la station de la rue François 1er.

Ces résultats, "qui ne reflètent pas le potentiel de la station", sont porteurs de plusieurs enseignements : Europe 1, radio d’actifs, est fortement affectée pendant les périodes de faible activité (nombre important de jours de vacances), or sur cette vague l’indice d’activité a atteint son niveau le plus bas (74.1) depuis que la mesure existe

Malgré ce contexte, de nombreux rendez-vous de la grille sont en progression sur un an, aussi bien les "fondamentaux" : La revue de presque de Nicolas Canteloup ou On va s’gêner de Laurent Ruquier, que des rendez-vous plus récents comme La revue de presse de Natacha Polony, ou Europe 1 Soir de Nicolas Poincaré.
La durée d’écoute d’Europe 1 continue à progresser (122 minutes, + 5 min en un an), reflétant la fidélité des auditeurs d’Europe 1.

"La nécessité de renforcer et de faire évoluer certains rendez-vous de la grille est d’ores et déjà au coeur des réflexions et de la dynamique des équipes d’Europe 1, qui sont totalement mobilisées pour donner à la station l’audience à laquelle elle peut prétendre".


Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 16 Avril 2013 - 16:40 Nova ne s’essoufle pas !

Mardi 16 Avril 2013 - 14:29 Skyrock : 4 014 000 auditeurs