France Inter revendique sa féminité

Vendredi 12 Septembre 2014



La récente étude (réalisée par l’Institut national de l’audiovisuel (Ina) à la demande du CSA), sur la présence des femmes dans les émissions d’information a diversement été appréciée dans certaines rédactions. C’est le cas à France Inter : la rédaction compte 48 femmes pour 52 hommes. Et nombreuses sont celles qui sont, chaque jour, à l’antenne. L’Ina les aurait-il oubliées ?


Cette saison, la matinale de Patrick Cohen accueille de nouvelles voix féminines
Cette saison, la matinale de Patrick Cohen accueille de nouvelles voix féminines
La présence des femmes dans les éditions d’information resterait-elle marginale ? "Aucune évolution par rapport à 2013 n’est à constater : la présentation des éditions d’information à la radio reste dominée par les hommes en 2014" note dans son rapport le CSA (lire ICI).
Et pourtant… A France Inter, par exemple, la rédaction revendique et affiche fièrement sa féminité. Depuis plusieurs années, 4 femmes journalistes présentent les grandes éditions et 2 autres les flashs de la journée et de la soirée.
Ainsi, Hélène Fily assure la présentation des journaux de 7h et de 9h. Hélène Roussel, celle des journaux de 6h et de 7h30.

Claire, Florence, Angélique, Laurence et les autres

Plus encore : l’édition de 13h est préparée et présentée depuis 2008 par Claire Servajean. Au 18 heures, Florence Paracuellos a pris le relais d’Angélique Bouin devenue directrice adjointe de la rédaction. Rappelons que les flashs en journée sont présentés par Laetitia Gayet. Et, ceux du soir et du journal de 23h, par Laurence Thomas… Conclusion : 2 femmes et 1 homme le matin pour les journaux de la matinale, 3 femmes en journée, 1 homme pour le 19 heures (Sébastien Paour après Alain Passerel). A cela, il faut également ajouter 1 femme le soir, du lundi au jeudi, pour 1 homme (Maxime Debs le vendredi, le samedi et le dimanche).

France Inter au féminin pluriel

Depuis la rentrée, Hélène Jouan a pris les commandes de la quotidienne Le Téléphone Sonne… C’est la première fois dans l’histoire de l’émission que celle-ci est préparée et présentée par une voix féminine. Et si Patrick Cohen est seul aux manettes du 7/9 quotidien, il est malgré tout bien accompagné : Rebecca Manzoni à 7H23 et ses chroniques culturelles, Léa Salamé pour l’interview de 7h50, et Charline Vanhoenacker et sa chronique décalée à 7h55. Quant au 5/7, il est porté par le duo Eric Delvaux /Catherine Boullay. Le week-end on retrouve deux femmes en solo :  Dorothée Barba entre 5h et 7h puis Patricia Martin qui anime le 7/9.
Dans la rédaction de France Inter, on compte aujourd’hui quasiment autant de femmes que d’hommes. Et à la direction, le sexe fort est même en minorité : Jean-Marc Four, Directeur de la rédaction travaille en lien avec Angélique Bouin, toute nouvelle Directrice adjointe et Marie-Christine Le Dû, Secrétaire générale adjointe de la rédaction. La rédaction en chef journée est totalement  féminine avec Marie-Claude Pinson et Jacqueline Petroz.

Un regret quand même

Parce qu’il en faut bien un… On peut donc néanmoins regretter qu’il n’y ait pas encore suffisamment de femmes chefs de service. Sur les 9 services que compte France Inter, 3 seulement sont dirigés par des femmes : Emmanuelle Daviet (Service Société), Sophie Bécherel (Service Reportages) et Ilana Moryoussef (Service Culture). A France Inter, 4 femmes sont aussi adjointes aux chefs de service : Nathalie Hernandez (Service Enquêtes justice), Carine Bécard (Service Politique), Béatrice Dugué (Service Reportages) et  Dominique André (Service Etranger).


Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 09:24 Live à Fip en direct de Marseille

Vendredi 9 Décembre 2016 - 09:00 La couverture des situations de crise à la radio