La place des femmes à la radio

Mercredi 10 Septembre 2014



L’étude réalisée par l’Institut national de l’audiovisuel (Ina), pour la deuxième année consécutive, à la demande du CSA, montre que la présence des femmes dans les éditions d’information reste marginale. "Aucune évolution par rapport à 2013 n’est à constater : la présentation des éditions d’information à la radio reste dominée par les hommes en 2014" note dans son rapport le CSA.


A la radio, lorsqu’il n’y a pas d’image mais seulement des voix, peu de femmes présentent des éditions d’information. Il est cependant à noter un effort en la matière de France Inter, station sur laquelle on trouve désormais 2 présentatrices (contre 7 hommes) alors qu’il n’y en avait aucune l’année dernière (contre 8 hommes en 2013).
La répartition du nombre de présentateurs répartis par sexe sur les éditions du 1er trimestre 2014 est sans appel. A Europe 1, on comptait  7 hommes pour 1 femme, à RMC 5 hommes pour 1 femme, à RTL 6 hommes pour 2 femmes et à France Inter, on comptait, au 1er trimestre 2014, 7 hommes pour 2 femmes.



Le nombre de sujets conçus par des femmes est en augmentation à la radio

Si le taux moyen des sujets conçus par des femmes à la radio, qui s’élève à 38,64%, est proche du taux relevé sur les chaînes historiques (38,5%) et nettement inférieur au taux relevé sur les chaînes d’information en continu (45,46%), la radio est le seul support sur lequel il a été constaté une augmentation de la présence des sujets conçus par des femmes (+4,42 points par rapport à 2013). France Inter et TMC dépassent même les 40%. RTL est la seule radio à être en dessous des 30%.


La part des sujets conçus par des femmes est en nette augmentation (entre + 4,22 points et + 8,71 points) sur les radios Europe 1, France inter et RMC. En revanche, la radio RTL reste quasiment stable par rapport à l’année dernière. En 2014, la radio laisse encore et toujours place aux sujets de société. Parmi les sujets traités par des femmes, ceux qui dominent sont les sujets de société (19,8%), la politique française (13,8%), la justice et l’international (12,5% pour les deux).


La part des femmes intervenant à l’antenne dans les journaux est en augmentation par rapport à 2013

Le taux de présence13 des femmes s’établit en moyenne (toutes stations confondues) à 17,73% sur le 1er trimestre 2014, soit en augmentation par rapport au 1er trimestre 2013 mais à un niveau inférieur à celui constaté sur les télévisions généralistes et les chaînes d’information en continu.
France Inter et Europe 1 sont les stations qui présentent le déséquilibre le moins prononcé : plus de 2 femmes pour 8 hommes interviennent sur leurs antennes.
Europe 1 est la station qui affiche, au 1er trimestre 2014, le meilleur taux de femmes intervenant à l’antenne (20,86%) alors qu’elle affichait, avec RTL, un des taux le plus bas du 1er trimestre 2013. La station RTL est en régression s’agissant de la présence des femmes intervenant sur son antenne : la station chute de 2,15 points par rapport à 2013.


Comme cela avait été constaté au 1er trimestre 2013, au cours de la période étudiée, aucune personnalité féminine n’a bénéficié d’au moins trois passages sur les antennes d’Europe 1, RMC et RTL, contrairement à certaines personnalités masculines.
France Inter est la seule station à comptabiliser des personnalités féminines ayant bénéficié d’au moins trois passages. On note cependant le déséquilibre entre la présence des hommes et des femmes sur l’antenne de la station publique (6 femmes pour 15 hommes). Comme pour les chaînes de télévision, ce sont les personnalités politiques tous sexes confondus qui sont les plus médiatisées.



Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 11:48 Radio France partenaire historique du Téléthon

Samedi 3 Décembre 2016 - 09:39 Les radios se mobilisent pour le handicap