Flashback en 2012 - Reelworld sur 1 600 stations

La Lettre Pro de la Radio n°24 du 21 septembre 2012

Mercredi 6 Août 2014




Crée en 1994, le célèbre studio implanté à Seattle poursuit son développement. Avec des sons, des rythmes et des textures qui ont fait et font encore sa signature, Reelworld s’impose comme un des studios le plus respectés de la planète. Pourquoi cette réussite.


Mike Thomas : "nous tâchons d'être honnête avec la musique et les auditeurs"
Mike Thomas : "nous tâchons d'être honnête avec la musique et les auditeurs"
Un conseil : n’allez pas dire à Mike Thomas le patron de Reelworld que les habillages que ses équipes produisent sonnent trop américains… "Reelworld est présent depuis 10 ans en Europe". Et depuis qu’en 2011 les américains ont débarqué à Londres, Mike Thomas poursuit son européanisation : "Reelword dispose désormais d’un représentant aux Pays-Bas, en Espagne et prochainement en France et en Allemagne". Des implantations successives qui ne sont pas étrangères aux marchés obtenus ces derniers mois : "la suite de Production Vault CHR tourne sur plusieurs radios françaises comme NRJ, Scoop, FG. Nous avons livré une nouvelle série de jingles à Kiss FM et l’on peut également entendre nos réalisations sur RMC, Ado FM, Radio Côte d’Amour. Pour le reste de l’Europe, nous travaillons avec tous les grands groupes en Suède, Norvège, au Portugal et en Angleterre". Et comme le marché en Europe de l’Est est croissant, l’équipe de Reelworld commercialise dorénavant trois packs de jingles pour la station leader en Lettonie.

Une arme secrète et un discours rodé

Anthony Gay, le directeur de Reelworld Europe, insiste sur cette façon particulière de travailler, qui permet de marquer sa différence et de répondre aux exigences de chacun : "les stations américaines préfèrent la plupart du temps un gros son punchy alors que les programmateurs en Europe sont plus discrets et subtils". Produit phare de Reelworld, la  librairie Production Vault : "mise à jour régulièrement, elle est disponible pour 8 formats différents. C’est l’arme secrète du producteur. Une fois que vous l’avez testée, il est difficile de faire sans". Et Mike Thomas d’ajouter que "la radio française ne ressemble à aucune autre" et ose même un comparatif avec un processus de  "fabrication artisanale pour apporter une solution au client". Connu dans le monde entier, le studio de Seattle souhaite avant tout prouver qu’il n’en demeure pas moins accessible : "oui, nous servons la radio, toute la radio. Que vous soyez une locale ou une nationale, le traitement sera le même". La qualité a-t-elle un prix ? "Il est faux de dire que nous sommes chers. La vérité c’est que nous ne le sommes pas. Nous nous arrangeons souvent avec les radios pour qu’elles puissent acquérir l’offre Premium" explique Mike Thomas. Un discours, qui en l’espace de moins de 20 ans,  a déjà convaincu 1 600 stations.

Reelworld : des casseroles sur le feu

"En octobre nous allons sortir 4 nouveaux packs et 2 nouveaux formats dans le cadre de Production Vault. Nous travaillons également à l’élaboration d’une solution qui réunira tous nos produits sous le même toit. Je ne peux pas trop entrer dans les détails mais je dirai que le résultat fusionnera la technologie et le workflow et facilitera l’utilisabilité."

Anthony Gay, directeur Europe de Reelword : "mes cinq conseils pour réussir un habillage"

# 01 Ayez un message clair.
"Le meilleur habillage du monde est inutile si vous ne savez pas ce dont votre auditeur doit en retenir. Limitez donc le nombre d’informations. Une seule information dans la plupart des cas".

# 02 Créez une émotion.
"L’émotion est le meilleur des plugins. Entendre un message est une chose, le ressentir est encore plus puissant. Si vous n’y parvenez pas, appuyez-vous sur mon conseil n° 3".

# 03 Apprenez à connaître vos auditeurs.
"Passez du temps avec eux, allez dans les endroits qu’ils visitent, faites ce qu’ils font… Vous serez surpris par ce que vous apprendrez et ils seront ainsi une source d’inspiration pour votre production".

# 04 Limitez le nombre d’effets.
"Vous n’allez pas dans un restaurant pour y manger toute la carte en un seul repas. De la même manière, vous n’avez pas à utiliser tous les settings de votre ordinateur pour toutes vos productions".

# 05 Donnez-vous du temps.
"Lorsque vous avez terminé un gros travail, laissez-le de côté durant 24h et revenez avec des oreilles nouvelles. Ne travaillez donc jamais trop proche de votre deadline, cela peut nuire à votre créativité".

ReelWorld Productions
5429 Russell Ave. NW Suite 201
Seattle, WA 98107
USA
Tél.+ 1 206.448.1518
www.reelworld.com




Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >