La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio

Suisse : le DAB+ a le vent en poupe

Rédigé par le Lundi 4 Mars 2019 à 08:17 | modifié le Lundi 4 Mars 2019 à 08:17



En 2018, 286 200 radios DAB+ ont été vendues. S'y ajoutent 303 000 radios installées de manière standard dans les véhicules ou après la mise en circulation. Selon les enquêtes semestrielles menées par GfK, les magasins de matériel électronique ont vendu depuis l'année 2000 jusqu'ici 4 190 455 d'appareils DAB+.



Selon les enquêtes réalisées par l'OFCOM, la proportion de véhicules neufs équipés d'une réception DAB+ de manière standard a connu une forte hausse en 2018, pour s'établir à 91%, contre 85% l'année précédente. La Suisse remplit donc déjà la condition applicable dès fin 2020 dans l'Union européenne, selon laquelle chaque nouveau véhicule de tourisme doit être compatible avec le DAB+. Le fait que de plus en plus de voitures munies du DAB+ circulent en Suisse se reflètent aussi dans l'utilisation. Ainsi, en automne 2018, déjà 40% de l'écoute en voiture se faisait sur le DAB, une proportion qui a doublé en l'espace de trois ans.


La part des programmes de radio écoutés en mode numérique continue de croître: selon les chiffres relevés semestriellement par l'institut de recherche GfK sur mandat de l'OFCOM et du groupe de travail "Migration numérique" (GT DigiMig), les Suisses ont écouté en moyenne 64 minutes de radio sur 100 en mode numérique. La proportion s'élève à 33% pour le DAB+ et à 31% pour l'internet, le câble ou les réseaux IP-TV. Même si elle affiche une tendance à la baisse, la part de la radio analogique par OUC reste la plus élevée, avec 36%; toutefois, ceux qui écoutaient la radio exclusivement sur OUC en 2018 ne sont plus que 18%, contre 24% l'année précédente.

La branche de la radio prévoit d'abandonner progressivement la diffusion radio analogique par OUC au plus tard d'ici fin 2024, et de la remplacer par le DAB+ en tant que principale technique de diffusion des programmes. Pour accompagner cette mutation, l'OFCOM a lancé une campagne d'information en 2017. Depuis cette année-là, de nombreuses actions sont menées à la radio, à la télévision, dans les journaux et par voie d'affiche.









Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 23 Septembre 2019 - 08:39 Gaétan Roussel a fait son retour sur RTL2