Les radios de la RTBF célèbrent la Journée mondiale de la radio

Rédigé par le Mardi 13 Février 2018 à 07:37 | modifié le Mardi 13 Février 2018 à 07:37



Organisée par l’Uneco, la Journée mondiale de la radio a lieu aujourd'hui pour célébrer le média, développer la coopération internationale et encourager les principaux réseaux à l’accès à l’information. En Belgique, la RTBF s’associe à cette journée en ouvrant les perspectives de la radio du futur auprès de ses auditeurs et en leur offrant des récepteurs de radio numérique DAB+.



La radio reste en effet l’un des médias des plus populaires (84% des belges francophones la consomme chaque semaine) dynamiques, des plus réactifs et s’adaptant aux changements numériques de ce 21e siècle. Parmi les évolutions majeures, la radio en Belgique se prépare à une révolution dans les moyens de diffusion avec une migration progressive de la diffusion analogique majoritairement broadcast FM (plus de 90% des auditeurs déclarent utiliser cette plateforme) vers une diffusion broadcast numérique en DAB+, comme c’est déjà le cas dans plusieurs pays européens.

Une offre considérablement enrichie

Les prochains mois verront le lancement massif de la diffusion numérique en DAB+ par les principaux acteurs du paysage radiophonique belge tant au nord qu’au sud du pays, avec une offre considérablement enrichie qualitativement (meilleure confort d’écoute et de réception), quantitativement (de nouvelles radios) et visuellement (données sous formes de textes et d’images associées aux programmes). Le DAB+ est en effet le successeur désigné de la FM et désormais "LA" norme numérique internationale pour la diffusion numérique hertzienne (broadcast) de la radio, à côté du développement progressif de la diffusion numérique par internet, actuellement très minoritaire, l’hybridation des deux technologies (DAB+/IP) permettant à terme, dans quelques années, une bascule 100% numérique de la consommation de la radio et une quasi disparition de la FM (comme c’est déjà le cas en Norvège depuis cette année).

Classic 21 en test à Bruxelles

À la RTBF, Classic 21 est la radio de test du DAB+ : en se branchant sur le canal Test Classic 21+ à l’aide d’un récepteur DAB+, les auditeurs peuvent déjà découvrir et bénéficier des avantages de la technologie, dont le slide show illustré des programmes de Classic 21. 32 programmes sont déjà disponibles à Bruxelles, en français, néerlandais et en anglais). C'est d'abord davantage de confort d’écoute grâce à une qualité numérique (MPEG4) et une meilleure couverture, sans sifflement, craquement dans la zone de diffusion. Les récepteurs DAB+ sont disponibles dès à présent dans la plupart des détaillants et grandes surfaces. La plupart des fabricants automobiles proposent des modèles équipés d’un autoradio DAB+ en équipement standard ou en option.

La RTBF offre des radios numériques DAB+ à ses auditeurs

Les radios de la RTBF célèbrent la Journée mondiale de la radio
Ce mardi 13 février, les radios de la RTBF profitent de la journée mondiale de la radio pour sensibiliser leurs auditeurs au DAB+ notamment en leur offrant des récepteurs de radio numérique Pure Evoke F3 afin de bénéficier dès à présent de cette technologie. Ce récepteur DAB+, FM et Wifi est doté d’un écran couleur 2,4’’ pour profiter des informations supplémentaires, compte 20 présélections pour accéder rapidement aux stations préférées, d’une alarme sur sonnerie ou radio, et d’une entrée auxiliaire pour écouter la musique stockée sur le téléphone ou la tablette.


Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >