La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio
La Lettre Pro de la Radio La Lettre Pro de la Radio

La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio


Entre promesses et désillusions

On aurait pu s’attendre à une embellie sanitaire avec l’arrivée du printemps. Il n’en est rien. Pour les plus optimistes, la délivrance devrait intervenir au début du mois de mai prochain à l’issue de ce 3e confinement. Pour les "enfermistes", pas avant la fin de cette année. Il n’est d’ailleurs pas nécessaire de préciser que nous ne retrouverons pas une vie identique à celle d’avant avant mars 2020. Il faudra probablement prendre son mal en patience.
 
Dans la radio, cette saison est identique à la précédente. Au point mort. L’événementiel est à l’arrêt. Les auditeurs ont droit à quelques délocalisations au compte-goutte, une ou deux timides initiatives fleurissent, çà et là… Mais rien n’à voir avec ce que nous avions vécu dans un passé pas si lointain.  Seule la 126 000 vient contrarier la monotonie ambiante. On ne voit plus personne, seulement les très proches. Nous avons pu maintenir (en distanciel) l’étape du RadioTour à Montpellier. Celle de Rennes, le 3 juin (également en distanciel) est toujours dans les tuyaux.
 
Pour autant, cette année 2021 est placée sous le signe des 100 ans de la radio et des 40 ans de la FM. La Fête de la radio, à laquelle nous prenons une part importante - cela ne vous surprendra pas - est annoncée pour la fin du joli mois de mai. Son succès dépendra de votre implication et de votre engouement à mettre en lumière celle qui nous réunit et qui fait montre d’une vraie résistance depuis plus d’un an. Et on se met à rêver que, d’ici là, la situation sanitaire se sera améliorée. Que vous pourrez enfin accueillir les auditeurs dans vos studios. Partager avec eux votre amour de la radio. Cela serait bien plus qu’une preuve d’amour...

Brulhatour

Le Mag sur le Web
La deuxième 126 000 Radio de Médiamétrie pour la saison 2014-2015 aura encore été historique. Avec un nombre d'auditeurs quotidiens qui frôle, sur la vague novembre-décembre les 44 millions, c'est bien simple : on n'avait jamais autant écouté la radio en France. Ces fortes audiences sont particulièrement portées par les deux grandes rivales RTL et NRJ, toujours aussi combatives. Petite revue de détail.  
Avec NextRadioTV, Alain Weill règne sur l'une des plus belles réussites média de ces dernières années. Qui s'en souvient ? Ses deux fleurons, RMC et BFM, respectivement rachetées en 2000 et 2002 étaient deux radios à l'agonie, rongées par les dettes, en état de mort clinique. Aujourd'hui, ce sont deux marques surpuissantes, qui se déclinent en multiplateforme et dégagent des audiences insolentes. Alain Weill raconte toute l'histoire aux lecteurs de La Lettre Pro.  
Comme chaque année, le Salon de la radio s'installera à Paris au début du mois de février, les 8, 9 et 10 pour être précis, au Centre Etoile Saint-Honoré, à deux pas des Champs-Elysées. Le programme est extrêmement riche. Pour vous mettre en appétit, on vous a sélectionné quelques jolis morceaux choisis. N'oubliez pas de réserver votre badge gratuit sur salondelaradio.com.  
Intéressante étude divulguée par le CSA, lors du colloque "Les écrans et les jeunes, quelle place, quelle offre, quelles évolutions ?" On y apprend que les jeunes, particulièrement les 13-24 ans, demeurent de grands consommateurs de radio, surtout le matin. Qu'ils écoutent de plus en plus la radio sur leur smartphone. Mais que la multiplication des écrans dans leur vie les rend plus versatiles…  
Les usages évoluent, Médiamétrie aussi. La spectaculaire évolution des usages internet, entre ordinateurs, tablettes et smartphones, sera désormais mesurée dans un seul et unique grand panel. L'occasion pour les clients télé et radio (entre autres) de mieux comprendre quel écran génère la meilleure audience pour quel contenu. Fondamental.  
Franck Pelloux est archimotivé. Sa radio est l'une des plus jeunes du paysage local : elle n'existe que depuis 2008. Après un départ sur les chapeaux de roues et de très encourageants résultats d'audience, K6 FM est aujourd'hui un peu en panne. Le directeur de la station dijonnaise a énormément...  
Rien qu'à l'évocation de son nom, le jingle de la météo d'Europe 1 résonne à nos oreilles, tout comme ses fameuses expressions "congés de fin de semaine" ou "pas folichon", abondamment caricaturées par son copain Canteloup. Laurent Cabrol, 40 ans de carrière, 25 ans de météo, est un homme passionné par son sujet, et qui a largement popularisé son expression à la radio.  
Prenez le temps d’écouter attentivement vos écrans publicitaires locaux et posez-vous la question sincèrement : quels spots écoutez-vous avec plaisir ? Autant pour votre audience que pour vos annonceurs, il est temps de vous préoccuper de la qualité de vos spots locaux. Apprenez à...  
Pour le Bureau de la Radio, la RNT arrive trop tard. Cette association rassemble les quatre principaux groupes de radiodiffusion privée en France*. Soit au moins les deux tiers de l'audience. Et une étude détaillée sur l'impact du DAB en Europe conforte ses membres : investir sur ce nouveau mode de diffusion coûterait bien trop cher pour un retour sur investissement très aléatoire.  
La start-up toulousaine, fondée il y a maintenant 10 ans révolus par Anne-Marie de Couvreur et Frédéric Courtine, connaît une croissance insolente dans un contexte pourtant délicat. Grâce à son sens de l'innovation. Stimulé par un management plutôt avant-gardiste et basé notamment sur… le cocooning.  
Frédéric Marc est un fétichiste. Son trip à lui, c'est la radio, la vraie, la velue. Celle des années 80-90, celle qui a tout inventé, tout osé. Ancien animateur lui-même sur des réseaux nationaux, il a voulu tendre son micro à quelques vieux copains sur sa webradio "revival", entièrement bricolée à la main après le turbin. Mais l'histoire a pris de l'ampleur : les plus grandes stars de la radio d'hier et d'aujourd'hui se bousculent derrière son micro ! Et le pire, c'est que ça fait de l'audience !  
Netia, on ne le sait pas forcément, mais c'est une success-story 100% française. Les clients de cette filiale de Globecast (Orange) sont partout dans le monde, de l'Inde aux USA en passant par l'Afrique. La RTBF ou Radio France lui font confiance pour la gestion et l'édition de leurs contenus en...  
Un collectif de journalistes comoriens, que j'ai le plaisir d'accompagner à Moroni depuis 2013, a décidé de créer une émission citoyenne, à l'occasion de nouveautés électorales. Pour la 1re fois, les Comores organisent des élections municipales et, autre première, un quota de 30% sera réservé aux femmes dans les futurs conseils municipaux.  
Le classement général mensuel est calculé à partir du nombre d'écoutes de plus de 30 secondes des radios françaises lancées par les utilisateurs à partir des applications "Radioline" (iMac, MacBook Pro, tablettes et smartphone iOS, Android) et depuis les sites web www.liveradio.fr et...  
1 ... « 63 64 65 66 67 68 69