La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio
La Lettre Pro de la Radio La Lettre Pro de la Radio

La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio


Entre promesses et désillusions

On aurait pu s’attendre à une embellie sanitaire avec l’arrivée du printemps. Il n’en est rien. Pour les plus optimistes, la délivrance devrait intervenir au début du mois de mai prochain à l’issue de ce 3e confinement. Pour les "enfermistes", pas avant la fin de cette année. Il n’est d’ailleurs pas nécessaire de préciser que nous ne retrouverons pas une vie identique à celle d’avant avant mars 2020. Il faudra probablement prendre son mal en patience.
 
Dans la radio, cette saison est identique à la précédente. Au point mort. L’événementiel est à l’arrêt. Les auditeurs ont droit à quelques délocalisations au compte-goutte, une ou deux timides initiatives fleurissent, çà et là… Mais rien n’à voir avec ce que nous avions vécu dans un passé pas si lointain.  Seule la 126 000 vient contrarier la monotonie ambiante. On ne voit plus personne, seulement les très proches. Nous avons pu maintenir (en distanciel) l’étape du RadioTour à Montpellier. Celle de Rennes, le 3 juin (également en distanciel) est toujours dans les tuyaux.
 
Pour autant, cette année 2021 est placée sous le signe des 100 ans de la radio et des 40 ans de la FM. La Fête de la radio, à laquelle nous prenons une part importante - cela ne vous surprendra pas - est annoncée pour la fin du joli mois de mai. Son succès dépendra de votre implication et de votre engouement à mettre en lumière celle qui nous réunit et qui fait montre d’une vraie résistance depuis plus d’un an. Et on se met à rêver que, d’ici là, la situation sanitaire se sera améliorée. Que vous pourrez enfin accueillir les auditeurs dans vos studios. Partager avec eux votre amour de la radio. Cela serait bien plus qu’une preuve d’amour...

Brulhatour

Le Mag sur le Web
Il y a bien longtemps, alors que je travaillais pour une défunte radio qui portait le nom d'une ancienne glorieuse, mais le millésime suivant (ne comptez pas sur moi pour être plus précis, on ne va pas vous mâcher le boulot, non plus), nous avons eu droit à ce qui s'est avéré depuis comme la 8e...  
Pour la première fois de son histoire, France Info a décidé de recruter une présentatrice météo dédiée à sa matinale. Ça n’a l’air de rien, mais c’est une petite révolution. Céline Da Costa assume désormais en direct les caprices du temps avec efficacité… et une petite touche d’humour en plus....  
La nouvelle terre promise, le nouveau défi de l’audience, c’est évidemment celui du web. Et les radios des Indés ne sont pas les dernières à l’avoir compris. Le groupement héberge quelques magnifiques laboratoires dont les performances épatent. Revue de détail.    
C’est une radio associative du Bordelais. Elle n’a que quatre ans. Elle a de tout petits moyens et une toute petite équipe. Mais l’an dernier, elle a investi près d’un quart de son budget annuel pour organiser un concert gratuit dans sa bonne ville de Cadaujac. Un succès ? Un raz-de-marée !    
Pour la première fois cette année, Radio Cristal organise son plateau de fin de saison à Caen. Grâce à une occasion inattendue : un centre commercial cherchait à monter un événement pour ses vingt ans.    
Les panneaux fleurissent depuis plusieurs jours un peu partout sur la zone de diffusion de LOR’FM. Un teasing simple et efficace qui prévient juste que quelque chose se prépare. LOR’FM espère réunir plus de 20 000 personnes pour son concert du 28 juin.    
Dans la liste des concerts qui ont fait sensation cette fin de saison, le RFM Music Show a remporteré sans aucun doute la palme. La radio de Jean-Philippe Denac a produit un plateau gigantesque ce 6 juin. Visite des coulisses du show.    
“L’affaire” Marianne a certes été un choc, pour Nacer Kettane. Mais le fondateur et président de Beur FM prend les choses avec philosophie. “Ils voulaient faire le buzz. Mais il n’y a pas grand-chose dans leur fameux dossier…” Finalement, l’attaque a donné un joli coup de projecteur sur la radio,...  
Mathieu Quétel a donc décidé de ne pas se représenter au bureau du Sirti lors de l’AG du . Il quitte donc la vice-présidence du syndicat qu’il avait contribué à fonder il y a 20 ans. Une page se tourne.  
Elle n’a pas encore trois ans. Pourtant, la benjamine des agences de presse pour la radio grandit très vite. Précisément parce qu’elle va au-delà de la radio. Elle continue d’étoffer son catalogue, offrant des flashes sur mesure, des reportages vidéo, un suivi desk de l’actu… et désormais une offre...  
L'agrément des auditeurs aux 20 titres les plus entendus en radio (source Yacast Panel de 140 stations du 26 au 28 mai 2015). Enquête Hyperworld Marketing auprès de 250 répondants entre 15 et 49 ans, France métropolitaine, auditeurs réguliers de stations musicales. Stratification sexe âge et régions UDA. Enquête en ligne du 15 au 21 mai 2015.  
Ce classement général mensuel est calculé à partir du nombre d'écoutes de plus de 30 secondes des radios françaises lancées par les utilisateurs à partir des applications "Radioline" (iMac, MacBook Pro, tablettes et smartphone iOS, Android) et depuis les sites web www.liveradio.fr et www.radioline.co, sans aucune pondération ni limitation.  
Imaginez que votre radio musicale participe à un speed dating dans le but de séduire de nouveaux auditeurs. Imaginez maintenant qu’elle n’a que 10 minutes pour convaincre et donner la meilleure image d’elle-même. Pensez-vous que votre radio sera à la hauteur ?    
Nous l’avons rencontré à Brive, en marge d’une conférence qu’il donnait pour une compagnie d’assurances devant une assemblée largement composée d’agriculteurs. Louis Bodin, très accessible, très ouvert, fait partie de ces hommes pour lesquels partager leur passion est une évidence. Et sa passion à lui, c’est la météo.  
1 ... « 59 60 61 62 63 64 65 » ... 69