La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio
La Lettre Pro de la Radio La Lettre Pro de la Radio

Des chiffres et encore des chiffres

Ce mois d’avril marque le retour de la 126 000 Radio. Médiamétrie dévoilera les 18 et 25 avril deux nouveaux bulletins de notes. Et il y a fort à parier que les jeux sont déjà faits. Durant ce dernier tiers de la saison, et même si les radios auront tout intérêt à jeter leurs dernières forces dans la bataille, on connaît les vainqueurs : RTL, France Inter, NRJ, franceinfo et RMC. Pas facile de chambouler un classement dont les fondations sont solides et les racines profondes. Finalement, le classement de la 126 000 Radio, c’est un peu comme le maillot jaune porté par un même coureur durant tout le Tour de France. L’ennui prend vite le dessus. On trouvera, peut-être, notre pitance dans les Médialocales.

Pas de place pour l’ennui dans ce 110e numéro de La Lettre Pro de la Radio. Vous allez parcourir les pages comme on enfilerait des perles à un collier. C’est Alain Liberty, vrai professionnel et vrai passionné, qui fait la une de ce numéro d’avril. Celui qui a imposé Radio Scoop à Lyon, et, plus largement sur un désormais plus large territoire, a rejoint le Groupe 1981 et a pris les rênes du SIRTI qui tient justement ces jours-ci son assemblée générale. Le Syndicat des radios indépendantes a engagé un sondage sur l’attachement des Français à la radio. Nous publions en exclusivité les résultats.

Des chiffres encore. Selon, le BUMP 2019 (Baromètre Unifié du Marché Publicitaire) la radio stabilise ses recettes avec une baisse de 0,2% pour un total de 701 M€. Des résultats honorables grâce notamment aux bonnes performances de la publicité nationale. Pour autant, la baisse de 3,7% du marché local en Île-de-France doit pousser les professionnels à rester vigilants.

Brulhatour
 

Le Mag sur le Web
Intéressante étude divulguée par le CSA, lors du colloque "Les écrans et les jeunes, quelle place, quelle offre, quelles évolutions ?" On y apprend que les jeunes, particulièrement les 13-24 ans, demeurent de grands consommateurs de radio, surtout le matin. Qu'ils écoutent de plus en plus la radio sur leur smartphone. Mais que la multiplication des écrans dans leur vie les rend plus versatiles…  
Les usages évoluent, Médiamétrie aussi. La spectaculaire évolution des usages internet, entre ordinateurs, tablettes et smartphones, sera désormais mesurée dans un seul et unique grand panel. L'occasion pour les clients télé et radio (entre autres) de mieux comprendre quel écran génère la meilleure audience pour quel contenu. Fondamental.  
Franck Pelloux est archimotivé. Sa radio est l'une des plus jeunes du paysage local : elle n'existe que depuis 2008. Après un départ sur les chapeaux de roues et de très encourageants résultats d'audience, K6 FM est aujourd'hui un peu en panne. Le directeur de la station dijonnaise a énormément...  
Rien qu'à l'évocation de son nom, le jingle de la météo d'Europe 1 résonne à nos oreilles, tout comme ses fameuses expressions "congés de fin de semaine" ou "pas folichon", abondamment caricaturées par son copain Canteloup. Laurent Cabrol, 40 ans de carrière, 25 ans de météo, est un homme passionné par son sujet, et qui a largement popularisé son expression à la radio.  
Prenez le temps d’écouter attentivement vos écrans publicitaires locaux et posez-vous la question sincèrement : quels spots écoutez-vous avec plaisir ? Autant pour votre audience que pour vos annonceurs, il est temps de vous préoccuper de la qualité de vos spots locaux. Apprenez à...  
Pour le Bureau de la Radio, la RNT arrive trop tard. Cette association rassemble les quatre principaux groupes de radiodiffusion privée en France*. Soit au moins les deux tiers de l'audience. Et une étude détaillée sur l'impact du DAB en Europe conforte ses membres : investir sur ce nouveau mode de diffusion coûterait bien trop cher pour un retour sur investissement très aléatoire.  
La start-up toulousaine, fondée il y a maintenant 10 ans révolus par Anne-Marie de Couvreur et Frédéric Courtine, connaît une croissance insolente dans un contexte pourtant délicat. Grâce à son sens de l'innovation. Stimulé par un management plutôt avant-gardiste et basé notamment sur… le cocooning.  
Frédéric Marc est un fétichiste. Son trip à lui, c'est la radio, la vraie, la velue. Celle des années 80-90, celle qui a tout inventé, tout osé. Ancien animateur lui-même sur des réseaux nationaux, il a voulu tendre son micro à quelques vieux copains sur sa webradio "revival", entièrement bricolée à la main après le turbin. Mais l'histoire a pris de l'ampleur : les plus grandes stars de la radio d'hier et d'aujourd'hui se bousculent derrière son micro ! Et le pire, c'est que ça fait de l'audience !  
Netia, on ne le sait pas forcément, mais c'est une success-story 100% française. Les clients de cette filiale de Globecast (Orange) sont partout dans le monde, de l'Inde aux USA en passant par l'Afrique. La RTBF ou Radio France lui font confiance pour la gestion et l'édition de leurs contenus en...  
Un collectif de journalistes comoriens, que j'ai le plaisir d'accompagner à Moroni depuis 2013, a décidé de créer une émission citoyenne, à l'occasion de nouveautés électorales. Pour la 1re fois, les Comores organisent des élections municipales et, autre première, un quota de 30% sera réservé aux femmes dans les futurs conseils municipaux.  
1 ... « 62 63 64 65 66 67 68 » ... 70