La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio
La Lettre Pro de la Radio La Lettre Pro de la Radio

Le plus dur reste à venir

Juin. La saison est terminée. Elle l'est depuis plusieurs semaines. Mais il y a déjà un petit goût de grandes vacances… Une envie de vite tirer un trait sur ces deux derniers mois et de repartir sur de bonnes bases. Cette volonté est louable, mais elle sera difficilement réalisable parce que la situation héritée de la crise sanitaire est devenue intenable pour la majorité des radios, de la plus petite à la plus grande.

Regardons la situation : tous les événements professionnels sautent les uns après les autres. Même le solide IBC n'aura pas tenu le choc. On se dirige vers une année blanche, pour ne pas dire une année noire, qui va entraîner avec elle son lot de misère. Alors, à quoi faut-il s'attendre ? Des faillites ? Des licenciements ? Des annulations ? Des reports ? L'humain, derrière la machine – pensons aux pigistes ou encore aux CDD et autres CDDU –, paiera le prix fort de cette crise sanitaire.

Ce n'est pas faute d'avoir alerté à plusieurs reprises les pouvoirs publics sur la bombe à retardement qu'est toujours le Covid-19 pour le secteur radiophonique, plus largement, pour celui de l'événementiel. En Suisse, au Royaume-Uni ou encore au Canada, ces pouvoirs publics ont pris la mesure de la gravité des situations économiques et ont abondé en direction des stations.
 
Situation paradoxale… Durant ces deux derniers mois, les Français ont encore une fois témoigné de leur attachement pour la radio. Certes, ils disposaient du temps nécessaire mais la radio, dans son ensemble, a fait preuve d'une réactivité comme elle a toujours su le faire dans les moments difficiles. Plus encore, la radio a relayé l'ensemble des messages de prévention. Logiquement, le chiffre d'affaires a fortement dévissé et il faudra compenser. Payer la note. Le plus dur reste à venir…
 

Brulhatour
 

Le Mag sur le Web
La Syrie : un conflit qui n'en finit plus et des millions d'exilés. Mais l'aspiration démocratique provoquée par la révolution a aussi conduit à l'émancipation des radios libres comme Radio Rozana. La directrice des programmes, Lina Chawaf, s'est confiée à la Lettre Pro.  
La diversité culturelle de toutes les régions du Québec est mise en valeur par les radios communautaires. Les genres musicaux, les accents, la vitalité et les spécificités de chaque communauté vivent à travers la programmation de ces radios.  
Une nouvelle casquette pour Joël Ronez. Aujourd'hui consultant spécialiste des questions numériques, l'ancien patron des nouveaux médias de Radio France se lance dans la production et l'édition de podcasts en créant la marque Binge Audio.  
Un restaurant sur le thème de la radio : c'est le concept lancé à Agen par Jérôme Delbos depuis 2 ans. La Lettre Pro s'est faite inviter au Radio City Café, car la recette semble fonctionner.  
Ce mois-ci, je vais vous épargner mon côté donneur de leçon (non, c'est gentil, merci mais je me connais) et je vais me contenter d'aligner une série de constatations. Après, à chacun de tirer ses conclusions.  
Monétiser une webradio est une aventure de pionniers ! Tous les concepts de webradios qui inondent le web n’auront pas accès au Nirvana de la profitabilité ! Pour prétendre à un modèle économique viable il est impératif de répondre à ces 3 pré-requis essentiels  
Actuellement, en France, 680 radios associatives emploient 2 000 salariés qui encadrent les productions de 25 000 bénévoles, ce qui en fait le 1er employeur du secteur radiophonique en France. Pourtant, la pérennité financière de ces radios est tendue.  
Le classement général mensuel est calculé à partir du nombre d'écoutes de plus de 30 secondes des radios françaises lancées par les utilisateurs à partir des applications "Radioline" (iMac, MacBook Pro, tablettes et smartphone iOS, Android) et depuis les sites web www.liveradio.fr et www.radioline.co, sans aucune pondération ni limitation.  
L'agrément des auditeurs aux 20 titres les plus entendus en radio (source Yacast Panel de 140 stations du 15 au 21 avril 2016). Enquête HyperWorld auprès de 295 répondants entre 15 et 49 ans, France métropolitaine, auditeurs réguliers de stations musicales. Stratification sexe âge et régions UDA. L'enquête en ligne a été réalisée du 27 au 29 avril 2016.  
Journaliste chroniqueuse spécialisée dans la télévision, Isabelle Morini-Bosc est une des stars de l’antenne de RTL depuis 20 ans. Avec sa liberté de ton, celle qui est tombée dans la radio un peu hasard déclare son amour pour ce média et pour "sa" station, RTL.  
1 ... « 59 60 61 62 63 64 65 » ... 86