La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio
La Lettre Pro de la Radio La Lettre Pro de la Radio

Bienvenue au "Salon"

Un an a passé et nous nous retrouvons dans les allées de l’Espace Charlie Parker de la Grande Halle de la Villette pour un nouveau Salon de la Radio et de l’Audio Digital. C’est assurément une belle histoire. Une déjà longue histoire pour l’équipe corrézienne qui œuvre en coulisses depuis plus d’une décennie et qui ne ménage pas sa peine. Un événement ouvert à toute la grande famille de la radio, sans distinction de catégories, ainsi qu’aux défricheurs de l’audio digital. C’est la philosophie de ce rendez-vous porté sur les fonts baptismaux par Maurice Chapot.
Mais le Salon de la Radio et de l’Audio Digital, c’est plus qu’un événement qui permet de suivre une centaine d’ateliers et de conférences ou de découvrir les produits et les services de plus de 150 professionnels. "Le Salon", comme on l’appelle dans le milieu, est le cœur d’un monde bouillonnant et enthousiaste. Un monde, passionné et passionnant, qui rêve encore de lendemains heureux.
Qu’auraient dit Marconi, Hertz ou Tesla en parcourant les allées du "Salon" ? Nul ne le sait. Nul ne le saura. Mais parce qu’un voyage de mille lieues a commencé par un pas, il faut être curieux : rencontrer celles et ceux qui ont œuvré des jours, des mois et parfois des années, pour rendre vos lendemains heureux. Ils cherchent, s’interrogent, créent et proposent des outils dont la radio a besoin. Ils sont tous là. Certains ont fait des milliers de kilomètres, d’autres viennent d’Allemagne et d’Autriche, deux pays qui en 2020 sont mis à l’honneur.
Vous avez dans les mains le 119e numéro de La Lettre Pro de la Radio, largement consacré au Salon de la Radio et de l’Audio Digital. Toute l’équipe est réunie sous la Grande Halle de la Villette. Et, comme chaque année, c’est un réel plaisir de vous y croiser et d’échanger.

Philippe Chapot
 

Le Mag sur le Web
L'agrément des auditeurs aux 20 titres les plus entendus en radio (source Yacast/panel de 146 stations). Une enquête HyperWorld auprès de 300 répondants entre 15 et 49 ans, menée du 27 novembre au 5 décembre 2019 en France métropolitaine, auprès des auditeurs réguliers de stations musicales.  
À vos agendas ! La seconde partie de cette saison radiophonique sera ponctuée par plusieurs événements européens à ne pas manquer. Si vous aimez conjuguer la radio et sa pratique au futur, vous n'aurez que l'embarras du choix, à commencer par l'événement où il faudra être : le Salon de la Radio et de l'Audio Digital, dans moins d'un mois.  
Selon plusieurs sources (Magna/IPG Mediabrands, Kantar, GroupM, Zenith…), le marché publicitaire radio devrait être stable en 2020, notamment grâce au digital, seul levier de croissance pour les médias traditionnels. Les radios qui ont déjà enclenché le processus de transformation visent jusqu'à 20% de revenus digitaux en 2020. Les nouvelles sources de revenus se concentrent autour de l'audio digital, des réseaux sociaux, des datas et bientôt des podcasts.  
La régie locale du groupe NRJ (NRJ, Chérie FM et Nostalgie) étend ses offres à l'événementiel et au digital en multipliant les partenariats avec certains acteurs du web, comme Google ou Waze. NRJ Global Régions a également remis à plat ses méthodes de travail pour s'adapter aux nouveaux besoins des annonceurs. Rencontre avec son président Pierre Todeschini.  
L'une est consultante. Elle s'appelle Yvonne Malak. L'autre est directeur des programmes de Radio PSR en Saxe. Il s'appelle Torsten Birenheide. Avant la prochaine édition du Salon de la Radio et de l'Audio Digital qui mettra à l'honneur du 23 au 25 janviers 2020 l'Allemagne et l'Autriche, c'est deux professionnels nous ont livrés leurs sentiments sur la radio d'aujourd'hui et celle de demain.  
Contrairement à la France, ce n’est pas NRJ qui est en haut de l’affiche en Belgique mais Nostalgie. Et dans le plat pays, pour la 8e fois consécutive, Nostalgie est la station la plus écoutée sur le marché francophone. Une réussite pour NGroup (Nostalgie, NRJ, Chérie FM et bientôt Nostalgie+) qui poursuit son développement au pas cadencé.  
Avec 92 radios de catégorie A autorisées sur son territoire, la région Occitanie affiche l’un des plus forts taux d’associatives en France. Née de la fusion d’anciennes fédérations, l’Assemblée Régionale des Radios Associatives Occitanie, Pyrénées, Méditerranée regroupe 80 de ces radios. Un vivier de 200 salariés et 3 000 bénévoles, au service de la communication sociale de proximité, fer de lance des radios qui s’estiment oubliées des sélections du DAB+.  
Du parc national des Pyrénées aux plages du Grau-du-Roi, de Roccamadour à Banyuls-sur-Mer, la nouvelle région Occitanie se déploie sur 72 724 km² et englobe treize départements. On y recense 5 800 000 habitants et la radio y est écoutée quotidiennement par 77.5 % de la population, avec une durée quotidienne d’écoute de 2h47. C’est à Toulouse, capitale régionale, qu’a lieu la dernière étape du RadioTour 2019. Focus sur le paysage radio d’Occitanie.  
"Avec OPNS, nous avons trouvé conseils de qualité, disponibilité et souplesse. Sans parler de la langue commune et de la proximité géographique, leur philosophie nous permet une véritable interaction : nous faisons avancer ensemble le produit. Nous imaginons une route commune pour faire évoluer réciproquement les technologies utilisées."

 
Forte de 164 000 auditeurs quotidiens, 100% célèbre son 20e anniversaire le 3 juillet 2020. Depuis un an, la station diffuse ses programmes en FM à Toulouse. Elle poursuit son développement en DAB+ avec une stratégie bien définie : gagner des allotissements étendus pour offrir un nouveau programme axé seniors, et consolider sa proximité avec les auditeurs par le biais d’allotissements locaux.  
1 2 3 4 5 » ... 81