La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio

Le CSA publie un nouveau baromètre sur les effets de la crise

Rédigé par le Vendredi 26 Juin 2020 à 17:00 | modifié le Mardi 7 Juillet 2020 à 16:14



La crise sanitaire est-elle derrière nous ? "Le retour de certaines catégories d’annonceurs entraîne une amélioration de la situation en radio. La baisse des investissements bruts et des durées publicitaires en radio s’atténue nettement" annonce le CSA dans le 5e édition de son baromètre qui mesure les effets de la crise. Pour autant, la prudence reste de rigueur...



D'abord la radio digitale. "La radio digitale sort globalement renforcée du confinement, avec des usages supérieurs de 11% en mai par rapport à février" note le CSA. "Ce sont des radios à (forte) composante musicale qui ont connu des progressions constantes de leurs usages pendant toute la durée du confinement". 
Pour les webradios des groupes et réseaux de radios, les hauts niveaux d’usages en début de confinement se sont stabilisés de manière positive : entre février et mai, la croissance des usages est positive pour les groupes et réseaux de radios (+ 15%), avec des progressions particulièrement fortes en fin de confinement pour Les Indés Radios, Précom, Espace Group et le groupe 1981...



Ensuite , le marché publicitaire. Si la baisse des investissements bruts et des durées publicitaires en télévision se poursuit à un rythme moins soutenu, "la baisse des investissements bruts et des durées publicitaires en radio s’atténue nettement" et "le retour de certaines catégories d’annonceurs entraîne une amélioration de la situation en radio"...
L'intégralité du rapport est consultable ICI.




Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur