La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio
La Lettre Pro de la Radio La Lettre Pro de la Radio

Qu'est-c'qu'on a fait des tuyaux ?

Le samedi 12 octobre, M6 Groupe était victime d’une attaque informatique malveillante. Les auditeurs de RTL, Fun Radio et RTL2 ne s’en sont pas aperçus mais dans les bureaux, on a vite déclenché le plan ORSEC. Des bruits de couloir, démentis par la direction, ont même fait état d’une demande de rançon de la part de hackers. Personne n'a eu accès à ses mails et personne n'a eu le droit d'ouvrir son ordinateur pendant de très longues heures.
 
Plus récemment, c’est une fibre sectionnée à Radio France qui a entraîné toute une série d’incidents : plus de streams, plus de podcasts, plus d’articles sur les sites, plus de flashes et plus de chroniques pour les radios abonnées à la banque de programmes Sophia. "Cela nous conduit à imaginer d’autres chemins pour que notre offre numérique soit résiliente dans ce genre de situations", a expliqué sur son compte Twitter le patron du numérique et de la production à Radio France.
 
Faut-il s’attendre à d’autres incidents de ce type ? On peut le craindre. C’est pourquoi, dans l’ombre, les radios anticipent et envisagent désormais des scénarios de moins en moins improbables, comme la prise d’otage totale d’un signal.  
À la radio, comme ailleurs, ces dernières années ont marqué un tournant dans la façon de fabriquer et de diffuser des contenus. On se repose volontiers sur le "tout numérique". C’est certes plus rapide et plus confortable mais on en a oublié l’essentiel : toujours garder une poire pour la soif et maîtriser l’ensemble de sa chaîne de production et de diffusion. Aujourd’hui, un accès mal protégé ou la simple rupture d’une fibre et vous vous retrouvez le bec dans l’eau. C’est encore un challenge, un de plus, onéreux mais indispensable, auquel les radios doivent faire face pour en ce début de ce XXIe siècle.
 

Brulhatour
 


LaLettre.pro TECH - Des actualités techniques


Mardi 8 Octobre 2019



Podcasting / Un Micro tout en un

Sur son stand discret de l'IBC, Yellowtec laissait large place à son segment d'outils dédiés aux interviews et podcast. La gamme de micros iXm accueille son petit dernier coiffé d'une livrée anodisée bleue du plus bel effet, et très subtilement nommé "iXm Podcaster".

Un enregistreur autonome aux allures trompeuses de micro HF, qui renferme de nombreuses qualités de la gamme iXm, allégé des fonctionnalités plus coûteuses telles que les cellules amovibles Pro et Premium, et la batterie auxiliaire de son aîné Yellowtec iXm tout court.

Virtualisation / Sound4 as a Service

Qui l'eût cru ? Les traitements de son du français Sound4 ont cédé à la grande tendance du voyage dans le Cloud. Appuyés sur la robuste infrastructure AWS, les experts de Sound4 vont proposer au catalogue les puissants traitements Impact sous forme d'une flotte hébergée, et ajustable en fonction des besoins.

La démo technique à laquelle nous avons assisté à Amsterdam traitait sans forcer 24 flux en simultané, le tout hébergé sur un banal ordinateur grand public qui n'arrive pas à la cheville d'une machine de datacenter... Prometteur !

Intégration / Des écrans partout !

En matière de découpe au laser de dalle LCD, l'interfaceur Densitron a fait preuve d'ingéniosité... Ce fabricant installe des écrans tactiles partout, au travers notamment d'une série de produits intégrables et rackables, jusque dans un simple slot 2U d'une baie technique.

Les boutons physiques, rotatifs et autres touches de couleur se marient avec toutes dimensions d'écrans aux résolutions plus improbables les unes que les autres. Cet éventail de solutions techniques pourrait bien faire de Densitron un nouveau partenaire d'intégration précieux
Florian Martin
Consultant IP & Broadcast, au service des radios et des fournisseurs. Facilitateur IP. En savoir plus sur cet auteur



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 8 Octobre 2019 - 15:22 "Sybel, ce n'est pas du podcast" €