La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio
La Lettre Pro de la Radio La Lettre Pro de la Radio

       





L'écoute via des appareils numériques a dépassé le seuil de 50%

Rédigé par le Mercredi 29 Juillet 2020 à 06:32 | modifié le Mercredi 29 Juillet 2020 à 06:33



Pour la première fois depuis l'étude Share of Ear d'Edison Research et depuis que l'entreprise américaine a commencé à suivre la croissance de la consommation audio en 2014, la part quotidienne totale du temps passé à écouter sur des appareils numériques par les personnes de 13 ans et plus aux États-Unis a dépassé la part du temps passé d'écoute sur des appareils traditionnels plus linéaires.



Aux États-Unis, avant les perturbations liées à la crise sanitaire du Covid-19, plus de la moitié du temps (55%) était passée à écouter de l'audio sur des appareils traditionnels linéaires, et 45% sur des appareils numériques. Au cours du deuxième trimestre 2020, 53% de ce temp quotidien sont désormais consacrés à l'écoute quotidienne sur des appareils numériques (Smartphone, ordinateur, télévision connectée, enceinte connectée...). Ce sont  essentiellement les appareils que les Américains utilisent pour dorénavant écouter des fichiers audio. Les appareils traditionnels ou non linéaires  comprennent les récepteurs AM / FM, les récepteurs SiriusXM, les lecteurs CD, les platines vinyles ou les chaînes de télévision comme Music Choice.  


C'est la première fois que les outils numériques surpassent les formes d'écoute plus traditionnelles. L'audience, via les supports numériques, a enregistré un  bond de 8% lors de la crise sanitaire. L'arrêt de l'écoute en voiture et sur le lieu de travail à l'écoute à domicile ont conduit à ces changements :  "Le numérique surpassant le non-numérique était presque inévitable. Selon la lente tendance que nous observons dans l'étude Share of Ear. Il semble que la crise a simplement accéléré le processus. Nous devrons attendre pour voir si ces chiffres reviennent à ce qu'ils étaient avant les perturbations" a déclaré le directeur de la recherche Laura Ivey.  


Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >