La Lettre Pro de la Radio & des Médias



L'audience des radios en Suisse

Rédigé par le Jeudi 1 Février 2018 à 07:21 | modifié le Samedi 24 Février 2018 à 09:50



En Suisse, au cours d’une journée type, le média radio touche 5.9 millions de personnes de 15 ans ou plus, soit 84% de la population. La durée de la consommation de radio en Suisse romande est nettement inférieure à celle enregistrée en Suisse alémanique et en Suisse italienne. Les radios étrangères n’obtiennent les faveurs du public qu’à un titre accessoire. Voilà ce qui attestent les chiffres du panel radio Mediapulse pour le second semestre 2017.




La radio consolide son statut de média à large audience au second semestre 2017 et peut même rivaliser avec Internet. Selon l’étude NET-Metrix-Base, 90% de la population âgée de 14 ans ou plus utilisent actuellement Internet au moins occasionnellement et 80% tous les jours. En Suisse alémanique, dans un jour moyen, 85% des personnes de 15 ans ou plus sont en contact avec la radio. En Suisse romande, à raison de 82%, la pénétration correspondante se situe sous le chiffre de la plus grande région linguistique et elle est légèrement supérieure en Suisse italienne, avec 87%. En comparant les tendances par rapport au second semestre 2016, les chiffres actuels révèlent un recul d’environ 1% des pénétrations radio dans les trois régions linguistiques.

Une DEA en baisse en Suisse romande

Les contacts réalisés par la radio n’ont rien de fugace, comme l’attestent les chiffres du panel radio de Mediapulse concernant l’audience quotidienne. En Suisse alémanique et en Suisse italienne, les personnes qui se tournent vers la radio passent en moyenne 114 minutes à écouter les différentes stations, soit près de deux heures. Par rapport au 2e semestre 2016, les auditeurs de Suisse romande ont encore réduit de 3 minutes leur consommation traditionnellement plus basse, avec une durée d’écoute de 96 minutes par jour. En revanche, le volume d’audience en Suisse alémanique reste stable par rapport à la même période de l’année précédente.

La SRG SSR en tête du classement

Les parts de marché des groupes de stations restent également stables. Les stations de la SRG SSR sont en tête du classement des radios les plus écoutées dans les trois régions linguistiques: en Suisse italienne avec 74% et dans chacune des deux autres régions avec 64% des parts de marché. Au-delà des stations de la SRG SSR, les radios privées nationales dominent la concurrence étrangère. En Suisse alémanique, pratiquement une minute sur trois revient aux radios privées suisses, avec une part de marché de 31%. En Suisse romande, c’est un peu plus d’une sur quatre (26%) et en Suisse italienne quasiment une sur cinq (18%). En regard de cela, les radios étrangères se trouvent dans une situation difficile. Leur part de marché est comprise entre 5% en Suisse alémanique et 10% en Suisse romande.

Deux fois par année, Mediapulse publie les chiffres d’audience officiels de la consommation de radio en direct par le câble, en FM, DAB+ et Internet de la population âgée de 15 ans ou plus résidant en Suisse. Les données du panel radio Mediapulse ont valeur de référence suisse officielle et sont utilisées par les stations de radio pour l’optimisation de leurs programmes et par les publicitaires pour la vente ciblée de spots publicitaires. À partir de 2018, une recherche radio suisse modernisée remplacera le système de mesure actuel.

Chiffres de l'audience Svizzera italiana


Chiffres de l'audience Deutsche Schweiz





Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 21 Septembre 2018 - 09:30 Le pôle radio du groupe M6 en forte progression