La Lettre Pro de la Radio & des Médias



L'audience de la radio au Sénégal

Rédigé par le Lundi 22 Janvier 2018 à 07:39 | modifié le Lundi 22 Janvier 2018 à 07:39



Les stations ZIK FM et RFM sont les plus écoutées au Sénégal. C'est ce qui ressort d'une étude réalisée par Médiamétrie durant le second semestre de l'année 2017. Cette étude propose également les résultats d'audience liés à la télévision et à l'Internet.


Entre le 10 Septembre et le 27 Novembre 2017, plus de 6 habitants du Grand Dakar sur 10 (61.1%) ont écouté la radio pour une durée d’écoute moyenne de 3h14 par jour et par personne durant un jour moyen (Lundi-Vendredi). es stations Zik FM et RFM sont les plus écoutées au Sénégal, devant Lamp Fall FM, RFI et Sud FM.  À elles seules, ces 2 radios captent près des deux tiers de l’audience de la radio (65.6%).
Sur la même période, plus de trois quarts (76.3%) des habitants du Grand Dakar ont regardé la télévision durant un jour moyen de semaine. Ils y ont consacré en moyenne 3h30chaque jour. Les chaînes de télévision sénégalaises ont réalisé une part d'audience de 58.3%. TFM rassemble le plus grand nombre de téléspectateurs au quotidien devant SEN TV puis Novelas TV.

Pour la première fois dans cette étude, les habitants du Grand Dakar ont également été interrogés sur leur équipement individuel en smartphone. Ainsi, deux tiers (66,8%) des individus de 15 ans et plus possèdent un smartphone. Concernant la pratique d’Internet, 50.7% des personnes interrogées ont déclaré s’être connectées à Internet la veille, soit  près de 18 points de plus qu’au second semestre 2016. Les usages des réseaux sociaux augmentent : 61.6% des individus ont déclaré être inscrits sur au moins un réseau social, en hausse de 6 points par rapport au second semestre 2016 ; Facebook arrive toujours en tête, suivi de Google+, Instagram et Twitter.

Panorama de l’audio digital en Afrique

À noter que le Salon de la Radio organisera une rencontre exclusive intitulée "Panorama de l’audio digitale en Afrique" étayée par des chiffres et par des expériences de terrain dans le domaine de l’audio digital en Afrique et notamment dans les pays francophones. Que représente l’audio digital sur le continent Africain ? Quelle est son audience ? Les outils pour le développer et ceux pour le consommer ? Arnaud Annebicque (Médiamétrie), Alain massé (VATIM) et Ibrahim Sy Savane (HACA) répondront à ces questions.
Téléchargez rapidement votre badge d'accès gratuit ICI.


Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 21 Septembre 2018 - 09:30 Le pôle radio du groupe M6 en forte progression