La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio
La Lettre Pro de la Radio La Lettre Pro de la Radio
La Lettre Pro de la Radio & des Médias

Existe-t-il une proximité entre les radios musicales et le streaming audio ?

Rédigé par le Mercredi 30 Janvier 2019 à 08:00 | modifié le Mercredi 30 Janvier 2019 à 11:17



Et quels sont leurs facteurs essentiels de différenciation ? Pour apporter des premiers éléments de réponse à ces questions, le CSA a réalisé un état des lieux de l’offre de contenus musicaux en radio et en streaming audio, tout en évaluant les conséquences de l’activité des services tels Deezer, Spotify, Apple Music ou Google Play Music.


Évolution du nombre de titres écoutés en streaming et taux de croissance de 2013 à 2017 (En millions de titres ; en %) Source : SNEP, Le marché de la musique en France en 2017, février 2018
Évolution du nombre de titres écoutés en streaming et taux de croissance de 2013 à 2017 (En millions de titres ; en %) Source : SNEP, Le marché de la musique en France en 2017, février 2018

Cette étude vise à établir un état des lieux de l’offre de contenus musicaux en radio et en streaming audio et à évaluer l’incidence de l’activité des services tels Deezer, Spotify, Apple Music ou Google Play Music sur l’appétence pour les stations musicales et leur activité économique. Il s’agit d’évaluer, en l’état des informations à la disposition du Conseil, si la cohabitation entre ces deux types de services est neutre, favorable aux services de radio3 à la programmation majoritairement musicale ou si elle affecte négativement ces derniers. L’éditorialisation grandissante des services de streaming audio pourrait en effet accentuer leur proximité avec les services de radio musicale et se traduire par un accroissement des transferts d’usage.


Streaming : une croissance forte et continue

Les usages des services de streaming audio connaissent une croissance forte et continue depuis plusieurs années. En France, entre 2013 et 2017, le nombre d’écoutes de titres en streaming audio est ainsi passé de 9 à 42.5 milliards d’unités, soit une hausse de 47.4 % par an en moyenne au cours de cette période. Pour l’heure, la croissance des usages des services de streaming audio ne faiblit pas. L’année 2017 est celle où l’augmentation du nombre de titres consommés a été la plus forte en valeur absolue (+14.5 millions de titres, +51.8 % en proportion). L’année 2018 dépassera, semble-t-il, cette augmentation puisque d’une part le nombre d’abonnés à ces services continuent de progresser et d’autre part pour la première fois, les revenus produits par l'écoute en ligne devraient dépasser ceux générés par les ventes physiques selon le SNEP. En tout état de cause, le chiffre d'affaires du streaming musical devrait à nouveau fortement progresser en 2018 : au cours du seul premier semestre 2018, 27 milliards de titres ont été écoutés en ligne contre 19.4 milliards de titres au cours du premier semestre 2017.

Le(s) critère(s) important(s) lors du choix du service utilisé pour l’accès au contenu musical en ligne (% des répondants de 28 pays de l’Union européenne au mois de mars 2016, les répondants pouvaient choisir jusqu’à 4 des critères suivants)
Le(s) critère(s) important(s) lors du choix du service utilisé pour l’accès au contenu musical en ligne (% des répondants de 28 pays de l’Union européenne au mois de mars 2016, les répondants pouvaient choisir jusqu’à 4 des critères suivants)

Évolution du nombre d’abonnés à des services de streaming audio de 2013 à 2017 (En millions) Source : SNEP, Le marché de la musique en France en 2017, février 2018.
Évolution du nombre d’abonnés à des services de streaming audio de 2013 à 2017 (En millions) Source : SNEP, Le marché de la musique en France en 2017, février 2018.

Part des internautes qui utilisaient un service de streaming audio dans une sélection de pays en 2016 (En % de l’ensemble des internautes interrogés) Source : Étude Ipsos pour l’IFPI, septembre 2016
Part des internautes qui utilisaient un service de streaming audio dans une sélection de pays en 2016 (En % de l’ensemble des internautes interrogés) Source : Étude Ipsos pour l’IFPI, septembre 2016


"Dans ce contexte, il est difficile de prévoir quelle sera dans les années à venir l’intensité de la pression concurrentielle exercée par les services de streaming musical sur les radios musicales. Quand bien même une proximité importante sous certains aspects est manifeste entre ces deux types de services, les consommateurs conservent une appétence pour l’écoute des radios musicales de manière classique et distinguent nettement les caractéristiques des différents canaux d’écoute de la musique" explique le CSA dans son rapport. Le conseil indique que "l'éditorialisation est et reste le point fort des radios" et que "les services de streaming se développent de plus en plus sur cet axe, de manière automatisée ou par la sélection "humaine". La reprise des radios musicales au sein de ces services illustre de manière frappante ces deux phénomènes".
L'intégralité du rapport est disponible ICI.

Atouts des modes d’écoute de la musique (% des réponses recueillies auprès d’un panel de 3 708 internautes français de 15 ans et +) Source : Médiamétrie, Etude Web Observatoire, T3 2017.
Atouts des modes d’écoute de la musique (% des réponses recueillies auprès d’un panel de 3 708 internautes français de 15 ans et +) Source : Médiamétrie, Etude Web Observatoire, T3 2017.


Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 18 Octobre 2019 - 17:00 Belgique : les radios les plus écoutées