La Lettre Pro de la Radio & des Médias



De nouvelles bandes de fréquences pour lancer la 5G en Suisse

Rédigé par le Jeudi 16 Novembre 2017 à 06:40 | modifié le Jeudi 16 Novembre 2017 à 06:40



De nouvelles bandes de fréquences vont être attribuées à la communication mobile afin de permettre le lancement de la technologie "5G" en Suisse. Ainsi en a décidé le Conseil fédéral dans sa séance du 8 novembre 2017, en approuvant les modifications du Plan national d'attribution des fréquences (PNAF).


Afin de continuer à répondre à la demande croissante en fréquences dans le secteur des technologies de la communication mobile, le Conseil fédéral applique une décision de la Conférence mondiale des radiocommunications 2015, initialement réservée à la radiodiffusion, la bande de fréquences des 694-790 MHz est dorénavant dévolue aux applications de téléphonie mobile à large bande. Des jalons stratégiques sont en outre posés, pour permettre à l'avenir une utilisation mobile également dans des bandes de fréquences supplémentaires. Avec ces mesures, le Conseil fédéral crée les conditions nécessaires au développement des infrastructures existantes et ouvre la voie à l'introduction de la nouvelle technologie 5G en Suisse. Celle-ci constituera un élément clé de l'infrastructure des télécommunications de la société numérique de demain.

La 5G permettra entre autres d'obtenir des débits beaucoup plus élevés lors de la transmission de données et des temps de réponse beaucoup plus courts qu'avec la technologie 4G. Ces nouvelles fréquences seront attribuées l'année prochaine par la Commission fédérale de la communication (ComCom).
Dans le cadre de la révision du PNAF, le Conseil fédéral a également pris des mesures pour répondre aux besoins des autorités et organisations chargées du sauvetage et de la sécurité (AOSS) en matière de communications mobiles à haut débit. Le processus s'est déroulé en concertation avec les opérateurs publics de téléphonie mobile. Dans les régions alpines, les risques d'avalanches et de glissements de terrain augmentent en raison du réchauffement climatique.


Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >