La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio

Bête noire de technique radio : les liaisons extérieures et les N-X €



La règle des N-X

Pour un simple insert téléphonique, il est évident de renvoyer vers l’appelant un N-1, c’est-à-dire toutes les sources audio de la console "moins" le son du téléphone appelant. Sinon il se crée une boucle sur le téléphone de l’auditeur, qui va entendre sa propre voix avec un décalage, puis un larsen si l’aller et le retour finissent par communiquer.
Eh bien quand un ingénieur du son part faire un studio en extérieur avec une liaison principale, et secours, c’est-à-dire 2 liaisons (comme 2 inserts), il devrait être évident de faire un N-2, c’est-à-dire renvoyer vers le studio en extérieur toutes les sources audio de la console, "moins" les deux liaisons appelantes, qui viennent du même endroit, sinon nous créons une boucle, voire deux boucles !
De même, s’il y avait 3 liaisons qui venaient d’un studio extérieur, 1 principale et 2 secours, il faudrait établir un N-3. Bref un N-X dont X est le nombre de liaisons établies.
Si cette règle n’est pas suivie à la lettre, votre ingénieur du son dans le studio extérieur recevra inexorablement sur le retour de la liaison secours la modulation de sa liaison principale. En effet, elle fait partie des sources en mixage dans la console du studio de diffusion, et si sur le retour du secours est tapé N-1, on empêche le son du secours de partir dans ce retour, mais pas le son de liaison principale. Et inversement, dans le retour de la liaison principale, sur un N-1, arrivera le son de la liaison principale.
Du coup, l’ingénieur du son en extérieur bricolera pour ne pas boucler, sûrement en supprimant le retour du secours, en espérant qu’il n’ait pas à s’en servir, or il s’agit là d’une mise en danger inutile.
Accès payant
Bête noire de technique radio : les liaisons extérieures et les N-X
Rédigé le Vendredi 8 Février 2019