La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio
La Lettre Pro de la Radio La Lettre Pro de la Radio

​Comment Lagardère prépare la vente de ses radios musicales… à la découpe

Rédigé par le Vendredi 28 Juin 2019 à 09:50 | modifié le Mardi 2 Juillet 2019 à 10:57



Le groupe Lagardère devrait céder ses deux stations musicales, Virgin Radio et RFM dans les prochaines semaines. Arnaud Lagardère n’avait pas écarté cette option lors de sa dernière prise de parole. Plusieurs scénarios sont sur la table, mais une vente à la découpe semble être la piste la plus probable, même si elle pose encore quelques questions quant aux repreneurs. M6, NRJ, TF1 et Altice négocient en coulisses, même si un scénario semble déjà se dessiner.


Les trois stations du groupe Lagardère bientôt séparées ?
Les trois stations du groupe Lagardère bientôt séparées ?

Si il y a une offre dithyrambique qui m’arrive pour Virgin et RFM, je vous le dis franchement je regarderai”. Si certains avaient encore des doutes sur les intentions d’Arnaud Lagardère concernant l’avenir de ses stations musicales, ces propos tenus début juin ne laissent pas planer de doute quant à une sortie de ses deux radios, alors qu’il rechigne toujours à céder Europe 1. Après le pôle presse (hors JDD et Paris Match), et les chaînes de télévision (dont la pépite Gulli) vendues à M6, Virgin Radio et RFM devraient donc changer de propriétaire, et très rapidement. A la différence d’Europe 1, elles ont l’avantage d’être en relative bonne santé côté audiences, mais surtout rentables financièrement, avec un bénéfice estimé à 10 millions d’euros cette année. A elles deux, RFM et Virgin pourraient valoir près de 100 millions d'euros, selon plusieurs analystes.

RFM chez M6, Virgin à NRJ ?

Selon nos informations, RFM pourrait entrer dans le giron du groupe M6 qui complèterait son pôle audio autour de RTL, Fun Radio et RTL2, sous réserve d'une validation par le CSA et de l'Autorité de la Concurrence. "Les studios seraient presque prêts à Neuilly" croit savoir une source interne à La Lettre Pro de la Radio. Il s’agirait de l’une des premières actions de Régis Ravanas, nouveau patron du pôle audio du groupe M6 qui remplacera Christopher Baldelli dès ce mardi 2 juillet.
Concernant Virgin Radio, les négociations ne seraient pas finalisées avec le groupe NRJ qui mettrait la main sur un format musical pop rock inédit dans le groupe, mais surtout sur un cinquième réseau. Problème : le groupe de Jean-Paul Baudecroux passerait au-dessus du seuil anti-concentration. Selon Les Echos  qui cite un rapport du CSA, alors que le seuil imposé aux groupes de radios de ne pas dépasser un bassin de 150 millions d’habitants, NRJ Group cumule déjà 123,2 millions d'auditeurs avec ses quatre stations et ne peut théoriquement pas acheter ni Virgin avec ses 34,1 millions d'auditeurs desservis, ni RFM avec ses 30,8 millions. Parmi les pistes évoquées pour entrer dans les clous, en attendant un volet sur ce sujet sur la loi audiovisuelle que prépare Franck Riester pour l'automne : la cession de fréquences de Rire et Chansons. Le CSA devrait se pencher sérieusement sur la question avant de valider. Même si dans une interview à paraître le 4 juillet prochain dans La Lettre Pro de la Radio, le président Roch-Olivier Maistre estime que “la question du seuil anti-concentration se posera peut-être à un moment, mais il y a d’autres sujets à traiter d’ici là”.

TF1 et Altice sur les rangs ?

À moins que les négociations aboutissent avec d’autres prétendants : le groupe TF1 aurait été intéressé par Virgin Radio, mais à la condition de pouvoir reprendre Europe 1, à terme, voire la régie publicitaire Lagardère Pub News. Arnaud Lagardère ne serait pas encore prêt à céder la station généraliste malade et en très mauvaise santé financière, dont on peut imaginer que la vente se ferait au rabais.
Récemment et peut-être un peu tardivement, c’est le groupe Altice qui aurait fait part de son intérêt pour RFM et Virgin Radio, mais en reprenant le bloc entier… ce qui serait, évidemment, une plus mauvaise opération financière, pour le groupe Lagardère, qu’une vente à la découpe.


François QUAIREL
Journaliste médias à La Lettre Pro de la Radio et responsable du magazine Le POD., premier guide du... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >