Votre animateur est-il réactif ou créatif ?

#PuissanceRadio


Rédigé par le Mardi 22 Mars 2016 à 09:20 modifié le Mardi 22 Mars 2016 - 12:11


Bien connaître le profil de son personnel permet d'exploiter leur talent et l'optimiser au maximum. Dans "Puissance Radio" Valerie Geller passe en revue deux types : les réactifs et les créatifs. Extraits...


Avez-vous remarqué que certains animateurs radio, aussi professionnels qu'ils soient, sont un peu ennuyeux quand ils travaillent seuls ? Mais il suffit que quelqu'un d'autre entre dans le studio pour qu'ils s'animent et qu'ils soient beaucoup plus performants. Certains animateurs semblent être plus doués quand ils sont devant un public en chair et en os. D'autres sont plus spirituels, plus incisifs et plus créatifs quand ils travaillent seuls. En fait, les personnes douées en communication appartiennent généralement à l'une ou l'autre de ces deux catégories : le type créatif et le type réactif.

Comment distinguer un type réactif d'un type créatif ?

C'est relativement simple. Les personnes de type créatif ont beaucoup d'idées et d'énergie. Elles prennent des risques énormes et s'en inquiètent par la suite. Elles ont des moments de génie. Elles sont assises, seules, dans une pièce, et débordent d'idées. Ce qui ne veut pas dire que toutes les idées des personnes de type créatif donnent une émission parfaitement conçue. Mais, de façon générale, un véritable feu d'artifice d'idées semble surgir de leur cerveau. Si vous observez une personne de type réactif, vous constaterez que cette personne vous racontera une histoire ou un souvenir, fera une imitation ou proposera un angle de couverture, quel que soit le sujet que vous lui proposiez.

Valerie Geller aux Radiodays Europe la semaine dernière
Valerie Geller aux Radiodays Europe la semaine dernière
Mais vous devez donner le la à cette personne de type réactif en la stimulant par le biais d'une suggestion ou d'une bonne introduction. Laissez la personne seule, dans une pièce, sans catalyseur externe pour l'émission, et elle sera abattue. Les personnes de type réactif réalisent peut-être de bonnes interviews ou dénichent des informations particulièrement intéressantes dans le journal, mais elles ont besoin d'être stimulées pour que le processus se déclenche. Cependant, encore une fois, vous avez probablement une personne de type réactif à l'antenne si elle manque de peps jusqu'à ce que le présentateur du bulletin d'informations arrive, ou jusqu'à ce qu'elle commence à prendre des appels téléphoniques. Les personnes de type créatif sont rares. La plupart des gens sont de type réactif. Tout comme il y a davantage de droitiers que de gauchers.
Cela ne veut pas dire que les uns soient supérieurs aux autres. En cas d'extrême nécessité, les droitiers peuvent se servir de leur main gauche, et vice versa. On peut forcer les gens à s'améliorer dans les domaines où ils ont des faiblesses mais, généralement, il est dans l'intérêt de la station de tirer parti de leurs penchants naturels.

À noter

Puissance Radio (Beyond Powerful Radio), le Guide de référence pour communiquer à l’ère d’internet de Valérie Geller
Disponible aux Éditions HF, 500 pages, 39 €
À commander maintenant sur la boutique ICI



22/03/2016 - 12:11
François QUAIREL
Consultant formateur radio / digital - Formation "réseaux sociaux" pour pros de la radio :... En savoir plus sur cet auteur

Notez