Vers la professionnalisation des "A"

Jeudi 17 Octobre 2013



Les débats dans le cadre du congrès de Marseille organisé par le Syndicat National des Radios Libres ont réellement débuté ce matin à Marseille avec une première conférence sur l'information et les territoires. Autour d'une question centrale : quels rôles pour les médias de proximité ? Des débats qui ont notamment permis d'aborder un autre thème récurrent : la légitimité des radios associatives.



Un chiffre d'abord mis en avant ce matin par Emmanuel Boutterin, Président du SNRL : "les radios associatives attirent chaque jour 2 millions d'auditeurs". Fort de ce constat, les représentants des stations associatives n'ont pas forcément fait des ronds dans l'eau à l'occasion de cette première journée de travail et de réflexion dans le cadre du congrès annuel du SNRL, qui se tient depuis hier à Marseille.


Ce matin à Marseille où le SNRL tient son congrès jusqu'à demain © Serge Surpin
Ce matin à Marseille où le SNRL tient son congrès jusqu'à demain © Serge Surpin

© Serge Surpin
© Serge Surpin

Besoin de journalistes "encartés"

Un constat ensuite : "dans les radios locales, les journalistes, qui ne sont pas titulaires de la carte de presse, n'ont pas forcément accès aux événements officiels". "Une réalité qui concerne également les bénévoles des radios associatives" selon plusieurs dirigeants de catégorie "A" regrettant ainsi un manque de confiance de la part des autorités administratives ou mettant encore en avant les difficultés rencontrées pour couvrir un événement officiel.
"Les radios associatives sont reconnues en tant qu'éditeurs. C'est au tour des équipes de se faire reconnaitre par la qualité de leur travail et par leur façon d'exercer leur métier". selon Emmanuel Boutterin.

FB avec Serge Surpin.


Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 11:10 Prix ON'R Brandy 2017 : c'est parti !

Vendredi 9 Décembre 2016 - 09:24 Live à Fip en direct de Marseille