Ventes de récepteurs numériques en hausse

Jeudi 11 Février 2016



Les ventes de radios numériques ont augmenté en moyenne de plus de 26% dans les 9 pays inclus dans la dernière enquête GfK d’une année sur l’autre. Le taux de croissance le plus fort vient des Pays-Bas (+ 90,5%). En Allemagne, la taille du marché a augmenté de près de 50% par rapport à 2014. Pour la France, la croissance a atteint 30% durant l’année 2015 avec une pointe à 50% en décembre dernier.



Parallèlement, rappelons que le WorldDAB a établi un groupe de travail "automobile", axé sur l’accompagnement des constructeurs automobiles pour les encourager à installer la radio numérique en première monte pour le marché européen, voire au-delà.
En Norvège, 63% des nouvelles voitures viennent avec le DAB/DAB+ en standard, 80,1% en Grande-Bretagne et 60% en Suisse. Le moment semble adéquat pour travailler avec ce secteur économique alors que 60% des ventes de véhicules ont lieu dans un territoire couvert par la RNT.

Un groupe a également été établi pour débattre de la création de spécifications "récepteurs" cohérentes entre les différents pays. Cette cohérence est importante pour les fabricants de récepteurs. Elle offre également aux pays la possibilité d'utiliser des stratégies, tels que le "digital tick" du Royaume-Uni, pour démontrer que les récepteurs sont prêts pour le futur. En effet, un résultat concret au niveau des récepteurs est la garantie de pouvoir afficher la gamme complète de la police de caractères latins ou d’avoir une sensibilité de réception compatible avec l’environnement des fréquences de diffusion rencontré à travers l’Europe.


Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Claude Palmer -CNRA le 11/02/2016 16:31
Oui , mais un peu écran de fumée. Où se situe la France en vitesse d'implantation de la RNT ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 11:48 Radio France partenaire historique du Téléthon

Samedi 3 Décembre 2016 - 09:39 Les radios se mobilisent pour le handicap