La Lettre Pro de la Radio & des Médias


VDL en redressement judiciaire

Mardi 18 Novembre 2014



L'opérateur de diffusion VDL diffusant des radios FM mais surtout spécialisé dans la diffusion des radios sur la RNT en France et à l'étranger vient d'être placé en redressement judiciaire. Le retard dans le cadre du déploiement de la RNT France est sans aucun doute l'une des causes des difficultés que connait actuellement l'entreprise.


L'industrie de la radio est touchée de plein fouet. Après les projets de vente de towerCast, le rachat de TDF dernièrement et l'arrivée de l'entreprise iTasTim, le paysage français des opérateurs de diffusion bouge fortement, dans le bon comme dans le mauvais sens.
Aujourd'hui, selon le site Société.com, VDL l'un des pionniers de la diffusion de la RNT en France, met un genou à terre.

 

Un peu de souffle pour repartir ?

C'est tout ce que l'on peut souhaiter à cet opérateur, basé à Lyon et placé en redressement judiciaire le 13 novembre dernier, qui fabrique également de nombreux équipements pour la diffusion numérique de la RNT (encodeurs et multiplexeurs) avec une activité tournée, en très grande majorité, vers l'étranger et les pays ayants déjà lancé la RNT.

Mais le lent et tardif déploiement  de la RNT en France et le manque de visibilité sur l'ouverture de nouvelles villes en France par le Conseil supérieur de l'audiovisuel pèsent lourd sur l'industrie de la radio et, plus particulièrement, sur des entreprises comme VDL...


Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 12:20 Le CSA adresse une mise en garde à RTL