La Lettre Pro de la Radio & des Médias



Une pétition de plus de 22 000 signatures pour FIP

Vendredi 10 Février 2017



Plus que quelques centaines de signatures et cette pétition pour "Préservez et développez #Fip, la pépite éclectique de Radio France !" atteindra son objectif des 25 000. Force est de constater que la chaîne de Radio France à toujours suscité les passions. Et cette nouvelle pétition en est un bel exemple...


Motif de cette pétition ? Les locales de Fip à Bordeaux, Nantes et Strasbourg seraient "condamnées à terme". Pour les auteurs de cette pétition : "Il serait malvenu de détourner l’ancrage sur lequel les équipes ont travaillé des années (plus de 40!), pour en faire un outil de matraquage médiatique pour des campagnes de promos nationales, même de qualité.  Fip est aussi un acteur local majeur… la pépite parle aux multitudes de pépites qui existent partout en France. Elle leur chuchote à l’oreille individuellement".

Un récent article de Rue89 a mis le feu aux poudres... À Bordeaux, comme à Nantes et Strasbourg,  les stations seraient "appelées à se taire". L'article s'appuie sur un "projet présenté par la direction de Radio France en cette rentrée 2017" et rappelle que "toutes trois offrent chaque jour douze heures de programmes locaux (ou « décrochages » dans le jargon). Le fonctionnement est particulier : si la musique est envoyée depuis Paris, les animatrices s’expriment bel et bien depuis la rive droite bordelaise".
La pétition est disponible ICI.


Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Somot Emmanuel le 11/02/2017 15:26
j'adore écouter FIP régional !!

2.Posté par ROUSSEL Jean-Andre le 27/06/2017 20:20
quel gâchis de priver les auditeurs de cette belle radio qui ravit nos oreilles depuis
longtemps sans jamais nous lasser.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 26 Juillet 2017 - 09:21 Un nouveau site web pour le Salon de la Radio

Mercredi 26 Juillet 2017 - 09:00 Toute l'actualité radio dans votre poche