La Lettre Pro de la Radio & des Médias



Une lettre ouverte aux auditeurs de France Info

Jeudi 15 Décembre 2016



Les journalistes de France Info sont en grève. Ils exigent "une radio fière et forte, digne du service public" ainsi que "la transparence sur l'avenir de ce mariage avec France Télévisions". Ils adressent aujourd'hui une lettre ouverte aux auditeurs pour s'expliquer.


"Depuis le 1er septembre, France Info la radio produit quelques émissions de télévision pour la chaîne franceinfo: Nous ne les remettons pas en cause. Nous ne refusons pas d'innover ou d'être à l'avant-garde. En revanche nous refusons de transformer progressivement nos journaux radio en modules faits pour la télévision. Nous refusons également d'être un laboratoire social de fabrication de produits télévisés à moindre coût. Non, Radio France ne peut ignorer certains accords d'entreprise au nom de "l'expérimentation". La radio n'a jamais été meilleure que la télé, mais elle est différente" écrivent les journalistes de France Info.

Pourquoi la grève ?

"Parce que la direction de cette chaîne de radio a décidé de créer un "média global" avec France Télévisions sans transparence ni concertation. Parce que depuis le 1er septembre les journalistes de radio sont incités à "faire de la télévision" sans réflexion sur le sens de ce travail, ce qu'il implique pour leur cœur de métier, et les contreparties financières qu'il suppose. Parce que les journalistes de radio savent que, parfois, un témoignage fort s'obtient plus facilement avec un micro qu'une caméra. Ils savent aussi que toutes les infos ne sont pas simples à illustrer. Et que les programmes "télé compatibles" ne font pas toujours de la bonne radio" ont par ailleurs souligné les journalistes de chaîne de Radio France.


Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).