Un sondage pour le DAB+ en Suisse

Mercredi 13 Mars 2013



Pour identifier les besoins en fréquences supplémentaires dans le cadre de la diffusion numérique de programmes radio au format DAB+, l'Office fédéral de la communication (OFCOM) lance un sondage d'intérêt. Celui-ci s'adresse aux entreprises qui veulent construire et exploiter des réseaux DAB+ en Suisse aux niveaux local, régional ou d'une région linguistique.


Un sondage pour le DAB+ en Suisse
Près de 1,2 million d'appareils radio numériques sont actuellement en circulation en Suisse.
Le pays se trouve ainsi avec la Grande-Bretagne et la Scandinavie dans le peloton de tête des pays européens en matière de desserte et d'utilisation des programmes radio numériques.
Et dans certaines régions, il est d'ores et déjà possible de capter jusqu'à 40 programmes. D'autres réseaux DAB+ sont en cours de planification.

Le DAB+ pour "petites" et "grandes" radios

En Suisse, l'intérêt porté à la diffusion numérique de programmes radio va dans deux directions opposées. D'une part, les stations à orientation commerciale souhaitent une zone de diffusion aussi étendue que possible. D'autre part, les plus petites radios et en particulier les stations complémentaires, non commerciales, souhaitent profiter des technologies et logiciels modernes pour diffuser, à petite échelle et à moindre coût, des programmes en mode numérique dans les agglomérations.

Ce sondage d'intérêt, qui se terminera le 30 avril 2013, permettra de connaître les besoins en matière d'aménagement et d'exploitation de nouveaux réseaux numériques en format DAB+. Il fournira également à l'OFCOM les bases de la future stratégie en matière de desserte radio numérique.


Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 11:48 Radio France partenaire historique du Téléthon

Samedi 3 Décembre 2016 - 09:39 Les radios se mobilisent pour le handicap