Un médiateur nommé pour Radio France

Jeudi 9 Avril 2015



Il s'appelle Dominique-Jean Chertier. Il a été nommé par le Gouvernement pour tenter de résoudre le conflit social qui secoue Radio France depuis le 19 mars dernier. Directeur général délégué du Groupe Safran durant 10 ans, cet ancien conseiller social du Premier ministre de mai 2002 à novembre 2003, devra, dans un premier temps, sortir Radio France de ce long conflit.


Comme le réclamaient les organisations syndicales, le Gouvernement, par l'intermédiaire de Fleur Pellerin, a donc nommé, aujourd'hui jeudi, un médiateur qui sera chargé de résoudre une grève et ses conséquences, grève reconduite ce matin en Assemblée générale, pour une 23e journée.
Dominique-Jean Chertier a deux objectifs pour réaliser cette mission de médiation qui se déroulera en deux phases. "La première, immédiate, doit permettre dans les plus brefs délais, la fin du conflit, la reprise des antennes et le retour aux conditions normales du dialogue social" a indiqué Fleur Pellerin dans un communiqué.

"La seconde phase doit permettre d’accompagner, sur la durée de négociation du contrat d’objectifs et de moyens 2015-2019, la mise en place d’un dialogue social effectif et respectueux et d’une méthode de travail. Il s’agit d’assurer un partage du diagnostic sur la situation de l’entreprise, et de finaliser le contrat d’objectifs et de moyens de Radio France dans le cadre que j’ai fixé par ma lettre du 3 avril, en particulier sur l’ambition éditoriale et culturelle que doit porter Radio France, sur la politique musicale, ainsi que sur les mesures de retour à l’équilibre et le chantier de la modernisation sociale" a expliqué la ministre de la Culture et de la Communication.
 


Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 09:41 Arrêt des Ondes Longues de France Inter